Accueil | Actualités | Médias | Un manifestant rapporte son téléphone perdu à un journaliste
Pub­lié le 5 juin 2013 | Éti­quettes :

Un manifestant rapporte son téléphone perdu à un journaliste

C'est une histoire peu banale qui est arrivée à un journaliste de Reuters, le 26 mai dernier. Alors qu'il couvrait la « manif pour tous », il a perdu son iPhone.

L'appareil est récupéré par un manifestant qui finit par joindre le journaliste, afin de le lui rendre. La scène a été immortalisée et publiée sur youtube. Elle ne manque pas de piquant.

Après avoir expliqué comment il a trouvé ce téléphone, et comment un policier l'a empêché de tenter de rejoindre le journaliste, le jeune manifestant pose ses conditions à la restitution du téléphone. La première : « que vous disiez la vérité » sur le mouvement anti mariage homosexuel ! « Ne truquez pas les vidéos », demande-t-il. Le ton est amical, mais la demande paraît sincère, voire même pressante, tant les manifestants se sentent apparemment méprisés par les médias (cf. notre dossier Du mépris à la matraque – les médias dominants et la manif pour tous).

Le journaliste se défend, expliquant qu'il travaille pour l'agence de presse Reuters : « on ne fait pas de commentaire. On fait que du factuel » !

Belle histoire, tout à l'honneur du manifestant. Une semaine après la mise en ligne de la vidéo, l'histoire n'a bizarrement été reprise nulle part, pas même dans une rubrique « insolite »...

Source : fdesouche.com - dessin : © Milady de Winter

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux