L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
L’agence Reuters se féminise avec Alessandra Galloni

25 avril 2021

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | L’agence Reuters se féminise avec Alessandra Galloni

L’agence Reuters se féminise avec Alessandra Galloni

25 avril 2021

Temps de lecture : < 1 minute

Reuters combien de divisions ? Beaucoup mon général. Reuters est une vieille dame de 170 ans ; autrefois britannique, elle en a gardé le passeport officiel mais son cœur, son activité et son portefeuille sont nord-américains depuis son intégration au groupe Thomson Reuters en 2008.

Thomson Reuters, y’a du monde

Le groupe Thom­son Reuters dont le siège est à New-York emploie près de 50.000 per­son­nes dans près de cent pays. Il est le con­cur­rent direct de Bloomberg, les deux four­nissant des infor­ma­tions finan­cières prin­ci­pale­ment mais aus­si juridiques, médi­cales ou sci­en­tifiques. La divi­sion Reuters News pro­pre­ment dite qui vient de chang­er de respon­s­able emploie 2.500 jour­nal­istes, et est présente dans le monde entier. À titre de com­para­i­son, l’AFP emploie 1.700 journalistes.

Alessandra Galloni aux commandes

Alessan­dra Gal­loni est ital­i­enne de nation­al­ité (romaine) mais bien nord-améri­caine cul­turelle­ment et poli­tique­ment. Diplômée de Har­vard et de la Lon­don School of Eco­nom­ics, elle intè­gre Reuters en Ital­ie en puis part au Wall Street Jour­nal pen­dant 13 ans, revient chez Reuters en 2015 et prend la rédac­tion en chef à par­tir de la mi-avril 2021.

L’activité pro­pre­ment « Reuters » du groupe représente env­i­ron 10% des 6 mil­liards de chiffre d’affaires du groupe. Alors que le groupe Thom­son Reuters est floris­sant avec une forte pro­gres­sion de son action, sa divi­sion aura à faire face à des activ­ités réduites en 2020/21 suite à la sit­u­a­tion sanitaire.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés