Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Un colloque en Sorbonne pour créer une instance de déontologie

10 juillet 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Un colloque en Sorbonne pour créer une instance de déontologie

Un colloque en Sorbonne pour créer une instance de déontologie

Accueil | Veille médias | Un colloque en Sorbonne pour créer une instance de déontologie

Un colloque en Sorbonne pour créer une instance de déontologie

10 juillet 2013

Grâce à l’activité inlassable d’Yves Agnès (photo ci-dessus), fondateur de l’Association de Préfiguration d’un Conseil de Presse en France (APCP) rejoint pour l’occasion par Journalisme et Citoyenneté, présidé par Jérôme Bouvier 200 personnes se sont rassemblées (dont le président de l’Ojim) le 13 juin pour débattre de la création d’une instance de déontologie. Saluons les efforts d’Yves Agnès à la volonté inlassable et la non moins absence du fantomatique Observatoire de la Déontologie de l’Information disparu dans les arcanes bureaucratico-syndicales.

Out­res cer­tains inter­ven­tions involon­taire­ment comiques (comme celle du représen­tant CGT qui se croy­ait revenu au bon vieux temps du stal­in­isme), le col­loque fut utile et de haute tenue. Alors que la pro­fes­sion est méprisée (plus que les ban­quiers), alors que la presse quo­ti­di­enne nationale s’effondre (voir notre arti­cle), il est urgent en effet de rétablir l’image des jour­nal­istes dans l’opinion. Les syn­di­cats de jour­nal­istes sont plutôt pour… à con­di­tion que le futur organe de déon­tolo­gie ne dis­pose que de très faibles pou­voirs d’amicale admon­es­ta­tion. Les édi­teurs sont divisés. Si Lau­rent Jof­frin ou Louis Drey­fus se déclar­ent pour, ils s’empressent d’ajouter que c’est à titre indi­vidu­el. Col­lec­tive­ment les édi­teurs sont plutôt con­tre, en par­ti­c­uli­er la presse d’opinion.

Loïc Her­vou­et faisant avec humour le bilan du col­loque y voy­ait, para­phras­ant le dernier ouvrage de Michel Houelle­becq une sorte de « Con­fig­u­ra­tion du dernier rivage ». Comme il le souligne, un dernier rivage peut être un dernier virage avant d’arriver à bon port. Mais Houelle­becq n’arrive jamais à son terme, il tourne dans un inter­minable labyrinthe. Quelles qu’en soient les lim­ites – entre autres un cer­tain entre soi trop con­fort­able – l’Ojim ne peut que saluer les efforts des organ­isa­teurs pour dot­er la pro­fes­sion jour­nal­is­tique d’un Con­seil de Presse, d’un Coun­cil, d’une instance qui per­me­t­trait plus de plu­ral­isme dans la presse sous tous ses aspects. A suiv­re aux assis­es de Metz de Jour­nal­isme et Citoyenneté.

Source Bul­letin n°29, APCP juil­let 2013

Voir aussi : Sondage sur les journalistes et la liberté de la presse

Crédit pho­to : Char­lotte Bou­vi­er — source : apcp.unblog.fr

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés