Accueil | Actualités | Médias | Un ancien de la CIA reconnu coupable d’avoir fourni des informations à un journaliste
Pub­lié le 29 janvier 2015 | Éti­quettes :

Un ancien de la CIA reconnu coupable d’avoir fourni des informations à un journaliste

Lundi 26 janvier, un ancien responsable de la CIA, Jeffrey Sterling, a été reconnu coupable, entre autres neuf chefs d'accusation, d'avoir fourni des informations classées à un journaliste du New York Times.

C'est un jury populaire qui a rendu le verdict à Alexandria, dans l'État de Virginie, à l'est des États-Unis. M. Sterling avait été inculpé en décembre 2010 et arrêté le mois suivant. Il était depuis placé en liberté sous caution.

L'affaire concernait une enquête du journaliste James Risen qui évoquait, dans son livre State of War (2006), une opération de la CIA en Iran où Sterling avait été chargé d'une mission secrète visant à déstabiliser le programme d'armement nucléaire de Téhéran.

Pour le ministre de la justice, Eric Holder, « ces fuites ont mis des vies en danger. Et elles constituent une rupture scandaleuse de la confiance du public en quelqu'un qui a fait le serment de la respecter ». Le directeur du FBI, James Comey, a ajouté que Sterling avait « violé son serment de protéger les secrets de notre nation et il a trahi notre pays ».

À partir de février et mars 2003, Jeffrey Sterling avait passé plusieurs coups de téléphone au journaliste, et était resté en contact avec lui jusqu'en novembre 2005 par téléphone et courriel, selon des éléments montrés au procès.

Crédit photo : DR

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This