Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Fake news : le policier tué au Capitole de Washington, une affabulation avoue le New York Times
Fake news : le policier tué au Capitole de Washington, une affabulation avoue le New York Times

6 avril 2021

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Fake news : le policier tué au Capitole de Washington, une affabulation avoue le New York Times

Fake news : le policier tué au Capitole de Washington, une affabulation avoue le New York Times

Fake news : le policier tué au Capitole de Washington, une affabulation avoue le New York Times

Red­if­fu­sion. Pre­mière dif­fu­sion le 25/02/2021

Résumons : le 6 janvier 2021 les partisans de Trump envahissent le Capitole. Un policier attaché à la protection du bâtiment meurt le lendemain. Il aurait été frappé à coup d’extincteurs par des pro-Trump ; émotion générale, hommages. Mais tout est faux.

La vérité de février n’est plus celle de janvier

Bri­an Sick­nick, le polici­er, avait eu son heure de gloire posthume, vis­ite au funer­ar­i­um du nou­veau Prési­dent Biden, hom­mage nation­al au Capi­tole, défilé sous forme de cortège funèbre entre deux haies d’honneur etc…

Il peut arriv­er que le New York Times soit hon­nête, mais si. Avec dis­cré­tion certes : alors que la mort du policier/martyr avait été large­ment mise en scène, c’est dans les archives mis­es en ligne du 12 févri­er 2021 se référant aux arti­cles antérieurs que l’on apprend une vérité toute dif­férente. Le polici­er ne présen­tait aucune trace de coups, n’a jamais été frap­pé par des par­ti­sans de Trump, il serait mort des suites d’une mal­adie antérieure. Le corps ayant été inc­inéré, on ne saura jamais la cause réelle de son décès, sinon qu’il n’était pas con­sé­cu­tif à la man­i­fes­ta­tion des pro-Trump.

AFP en rade ?

Mis­ère du jour­nal­isme de recopi­age, sur une dépêche de l’AFP (men­songère une fois de plus) Le Figaro, l’Obs, Ouest-France et bien d’autres ont repris l’infox de la mort du pau­vre polici­er frap­pé par les méchants man­i­fes­tants, et à coup d’extincteurs ! À ceci près qu’à notre con­nais­sance, l’AFP n’a jamais rec­ti­fié sa dépêche. À la ques­tion, l’AFP ment-elle ? La réponse est oui. A la deux­ième ques­tion, l’AFP ment-elle en con­nais­sance de cause ? Le doute est per­mis, un très léger doute.

Voir aussi  L’AFP expulsée de fait d’Algérie

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Thomas Legrand

PORTRAIT — Thomas Legrand débute sa car­rière sur la radio RMC en 1988 comme jour­nal­iste poli­tique avant de rejoin­dre la rédac­tion de RTL en 1993. Il entre au ser­vice Étranger en 1997, avant de devenir grand reporter en 1998.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).

Élie Guckert

Né le 25 sep­tem­bre 1992 à Lax­ou, fils et petit-fils d’ingénieurs, Élie Guck­ert est le reje­ton d’une famille engagée à gauche dans un départe­ment, la Meuse, tra­di­tion­nelle­ment ancré à droite.

Natacha Polony

PORTRAIT — Nat­acha Polony est née le 15 avril 1975. D’origine polon­aise, elle enseigne de 1999 à 2000 dans un lycée d’Epinay-sur-Seine avant d’en démis­sion­ner. Elle n’a pas accep­té les réformes de Jack Lang trans­for­mant « l’enseignement de la lit­téra­ture en une démarche utilitariste ».

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.