Accueil | Actualités | Médias | TV5 Monde piraté par l’État islamique
Pub­lié le 10 avril 2015 | Éti­quettes :

TV5 Monde piraté par l’État islamique

Mercredi soir vers 22 heures, TV5 Monde affichait un message d'excuse suite à un problème technique. En réalité, les chaînes et les sites internet du groupe ont été piratés par l'État islamique.

« Nous ne sommes plus en état d'émettre aucune de nos chaînes. Nos sites et nos réseaux sociaux ne sont plus sous notre contrôle et ils affichent tous des revendications de l’État islamique », a expliqué à l'AFP le directeur général de la chaîne, Yves Bigot.

TV5 Monde a repris le contrôle de ses comptes Facebook et Twitter vers 2 heures du matin, où des pièces d'identité et des CV de proches de militaires français impliqués dans des opérations contre l'EI avaient été diffusés. « Soldats de France, tenez-vous à l'écart de l’État islamique ! Vous avez la chance de sauver vos familles, profitez-en », pouvait-on lire dans le message Facebook. « Au nom d'Allah le tout Clément, le très Miséricordieux, le CyberCaliphate continue à mener son cyberjihad contre les ennemis de l’État islamique », ajoute le texte.

Selon Yves Bigot, il s'agit d'une attaque « totalement sans précédent dans l’histoire de la télévision ». Même son de cloche du côté de la directrice du numérique, Hélène Zemmour, qui évoque sur son compte Twitter une attaque « inédite et de grande envergure ».

En janvier déjà, juste après l'attaque contre Charlie Hebdo, 19 000 sites francophones avaient également été piratés.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This