L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Tanguy David harcelé : la gauche antiraciste muette

12 décembre 2021

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Tanguy David harcelé : la gauche antiraciste muette

Tanguy David harcelé : la gauche antiraciste muette

12 décembre 2021

Temps de lecture : 3 minutes

« Sale nègre de maison », « on va te décapiter » ; les insultes fusent à l’égard de Tanguy David, jeune militant de 18 ans et partisan du désormais candidat à la présidentielle Éric Zemmour. Pas de chance pour Tanguy, en plus d’être de droite, le jeune homme est noir. Et ce détail, certains membres de sa communauté (et d’autres) ne semblent pas le lui pardonner…

Insultes et harcèlements

Aperçu der­rière M. Zem­mour lors de son meet­ing à Villepinte le dimanche 5 décem­bre, Tan­guy David à depuis lors vu sa vie privée chang­er rad­i­cale­ment. Ses réseaux soci­aux croulent désor­mais sous les insultes, le har­cèle­ment et les men­aces de mort. Courageux et résigné, Tan­guy ne se démonte pas pour autant et s’est ren­du sur l’émission de Cyril Hanouna, Touche Pas à mon Poste afin de faire val­oir ses idées tout en fustigeant ceux qui s’écharpent à voir en lui un « boun­ty », un traitre à la cause noire. Si les médias con­ser­va­teurs se sont indignés, de CNews à Valeurs Actuelles en pas­sant par Causeur et Boule­vard Voltaire, cela sem­ble être moins le cas pour la presse de gauche pour­tant si encline, en temps nor­mal, à dénon­cer le moin­dre acte qui esquis­serait une forme de racisme.

Chez Libéra­tion, jour­nal de gauche référent dans la lutte antiraciste, pas une trace de l’affaire Tan­guy David. Les jour­nal­istes de Libé ne sem­blent accorder aucune atten­tion à la négro­pho­bie vécue par le jeune de 18 ans ; en revanche, les mil­i­tants de SOS Racisme qui ont été vio­len­tés dimanche après avoir per­tur­bé le meet­ing de Zem­mour se voient offrir un bel arti­cle écrit par M. Vic­tor Boiteau. Dis­posant pour­tant d’un onglet réservé exclu­sive­ment à la caté­gorie « Racisme », pas une seule goute d’encre ne coulera chez Libé pour ce « faux noir » qu’est Tan­guy David…

Voir aus­si : Éric Zem­mour, portrait

Mutisme de l’Express

Allons voir du côté de L’Express, organe de presse par­ti­c­ulière­ment vigoureux au sein de la lutte antiraciste. Après moult recherch­es : silence radio autour des mil­liers d’injures reçues par Tan­guy, les colonnes de l’Express sont réservées à d’autres sujets, autrement plus impor­tants pour un mag­a­zine libéral lib­er­taire : Laïc­ité, Zem­mour, vac­cin… Jean-Luc Mélen­chon — Raphaël Enthoven : la grande con­fronta­tion ou bien Ex-min­istre devenu livreur : “Les Afghans ont besoin de l’aide des Occidentaux” 

Si ni Libé ni L’Express ne par­lent de cette triste his­toire de racisme, il y aurait fort à pari­er pour que Le Monde, lui, se soit emparé de l’affaire. Ex référence inter­na­tionale du jour­nal­isme français, Le Monde, en tant qu’agrégat de la pen­sée libérale lib­er­taire ne peut pas rester de mar­bre face aux 15 000 insultes qu’a reçues Tan­guy en 4 jours. Nos espoirs seront déçus, tel n’est pas le cas. Pas un papi­er dans les colonnes du Monde ne par­le de Tan­guy alors même que, comme leurs con­frères de Libé, les jour­nal­istes du Monde ont mis au point un onglet spé­ciale­ment réservé aux prob­lé­ma­tiques de racisme…

Fin du suspens…

Met­tons un terme au sus­pens : pas un seul des prin­ci­paux acteurs de la presse de gauche n’a par­lé de Tan­guy David. Ces jour­naux qui s’érigent depuis des années en grands défenseurs de la morale antiraciste ont défini­tive­ment mon­tré leur vrai vis­age : l’antiracisme oui, à con­di­tion qu’il soit de gauche, et exclu­sive­ment de gauche.

Il est vrai que le jeune Tan­guy appa­rait comme un bug au sein de leur logi­ciel idéologique. Noir, d’origine Togo­laise et loin de se plac­er en vic­time du « racisme sys­témique », Tan­guy est par-dessus le marché un mil­i­tant act­if de « Généra­tion Z », le mou­ve­ment jeune des sou­tiens d’Éric Zem­mour. Un logi­ciel qui sem­ble donc ne pas sup­port­er la syn­chro­ni­sa­tion de tous ces élé­ments et qui préfère rester muet mal­gré la défer­lante de racisme qui sévit sur Tan­guy depuis dimanche dernier. Étonnant ?

Geof­froy Antoine

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés