Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Succession au Figaro, Charles Edelstenne rempile

8 mai 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Succession au Figaro, Charles Edelstenne rempile

Succession au Figaro, Charles Edelstenne rempile

8 mai 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Certains individus sont inusables, Murdoch 91 ans lance une nouvelle télévision en Grande-Bretagne, les patrons du Canard Enchaîné vont gentiment vers leurs 80 ans, et Charles Edelstenne, 84 ans se voit prolongé deux ans à la tête du groupe Dassault.

L’homme fort de Dassault

Quand Serge Das­sault décède en 2018, il n’a pas souhaité désign­er claire­ment qui lui suc­céderait par­mi ses enfants, Olivi­er (décédé en 2021), Lau­rent (né en 1953), Thier­ry (né en 1957) et Marie-Hélène (née en 1965). Prévoy­ant, il a nom­mé par avance Charles Edel­stenne (né en 1938 et entré dans le groupe en 1962 aux ser­vices financiers) comme prési­dent de la hold­ing de la famille. Mem­bre de nom­breux con­seils d’administration (Car­refour, Thales etc), il est nom­mé en mai 2018 prési­dent du con­seil de sur­veil­lance de la hold­ing famil­iale GIMD qui con­trôle le groupe, Figaro inclus.

Et le Figaro ?

Olivi­er Das­sault (l’aîné, né en 1951), le plus mondain, réputé « pho­tographe » et même « musi­cien », ancien député, s’intéressant aux médias via Valeurs actuelles ou Jours de chas­se, est décédé en mars 2021 lors d’un acci­dent d’hélicoptère. Il était sans doute celui qui s’intéressait le plus au Figaro. Son décès a lais­sé un vide, par­tielle­ment rem­pli par ses frères et sœurs, plus intéressés par le groupe indus­triel (et ses div­i­den­des) que par le quotidien.

Le con­seil de sur­veil­lance (source Let­tre A) est cen­sé être « tour­nant » entre les trois enfants sur­vivants. Thier­ry Das­sault avait été au char­bon deux ans (2019/2021) et sa sœur lui avait suc­cédé au dépit de Lau­rent, le sec­ond frère. La pro­lon­ga­tion prov­i­den­tielle de la lim­ite d’âge (de 85 à 87ans !) pour présider le groupe va per­me­t­tre à l’ami Charles de rester jusqu’en jan­vi­er 2025. De quoi apais­er les ten­sions famil­iales. Entretemps – sauf décès de l’intéressé – le sort du Figaro devrait rester gelé.

Voir aus­si : Le Figaro lâché par Das­sault et entre Bol­loré et Arnault, intox ou infox ?

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés