Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
<span class="dquo">«</span> Déplacement de la statue de Napoléon à Rouen », mensonge en direct sur LCI

7 novembre 2021

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | « Déplacement de la statue de Napoléon à Rouen », mensonge en direct sur LCI

« Déplacement de la statue de Napoléon à Rouen », mensonge en direct sur LCI

7 novembre 2021

Le mensonge peut prendre plusieurs modes dans les médias de grand chemin. L’omission, l’importance apportée au sujet, son mode de transmission ou le travestissement pur et simple de la vérité comme un article de LCI de Felicia Sideris publié le 1er novembre 2021 sur une nouvelle illustration de « wokisme/néo-féminisme municipal » à Rouen. Felicia Sideris fait partie de l’équipe des « Vérificateurs » (sic), commune à TF1 et LCI.

Éric Ciotti et Napoléon

Le député LR Eric Ciot­ti (can­di­dat à l’investiture de son par­ti) s’était ému du « retrait » de la stat­ue de Napoléon effec­tué par l’équipe du maire de Rouen Nico­las May­er-Rossig­nol et avait alors pro­posé de l’accueillir dans son départe­ment des Alpes Mar­itimes. Feli­cis Sideris, s’est fendue d’un papi­er défen­dant le maire de Rouen et reprenant ses élé­ments de lan­gage sous le titre « La mairie de Rouen a‑t-elle retiré une stat­ue de Napoléon, comme l’affirme Eric Ciot­ti ? ». Et con­clu­ant de manière péremp­toire dans l’introduction de son article :

« Con­traire­ment à ce qu’assure Éric Ciot­ti, la stat­ue de Napoléon n’a pas été retirée par la munic­i­pal­ité de gauche. Actuelle­ment en restau­ra­tion, elle est par con­tre au cœur d’une con­sul­ta­tion citoyenne pour décider de son emplace­ment ».

Comment mentir et habiller son mensonge

L’affirmation « la stat­ue n’a pas été retirée » est une fal­si­fi­ca­tion du réel en con­nais­sance de cause. La stat­ue ne se trou­ve plus à son emplace­ment à Rouen, elle a donc bien été retirée. L’article débu­tant par un men­songe reprend ensuite les expli­ca­tions alam­biquées de la mairie de Rouen sur « la place des femmes dans la société » et une « con­sul­ta­tion citoyenne » sur le pos­si­ble futur emplace­ment de la stat­ue. Con­sul­ta­tion dont on voit bien la con­clu­sion, Napoléon sera relégué dans un endroit moins exposé et rem­placé par une œuvre évo­quant plus le wok­isme ou le néo-fémin­isme décolo­nial que l’histoire de France. Le com­mu­niqué de la mairie laisse d’ailleurs plan­er le doute, la stat­ue « pour­rait être placée ailleurs à Rouen ».

Rectification d’un rouennais

Un inter­naute, Paul Astolfi, a dénon­cé sur LinkedIn la manip­u­la­tion de la jour­nal­iste. Nous ne voyons rien à ajouter à ce qu’il écrit :

NON, la stat­ue équestre de Napoléon n’a pas été enlevée “sim­ple­ment” de son socle. La séman­tique de Madame Féli­cia Sideris se joue de la vérité, des inten­tions et des déc­la­ra­tions réelles du Nou­veau Maire de Rouen. Cet arti­cle n’est aucune­ment une véri­fi­ca­tion jour­nal­is­tique des pro­pos de M. Ciot­ti, ce qu’il veut laiss­er croire, c’est “sim­ple­ment” un rewrit­ing de la com­mu­ni­ca­tion spé­cieuse et manip­u­la­trice du Nou­veau Maire de Rouen. LCI entre ain­si dans la fal­si­fi­ca­tion des faits et par­ticipe ain­si de fait au dévoiement de la pro­fes­sion de jour­nal­iste et entame la notoriété de l’in­for­ma­tion de LCI. Ces procédés con­damnables abais­sent la crédi­bil­ité accordée par les lecteurs ou les téléspec­ta­teurs à un jour­nal­isme fre­laté qui s’ef­face der­rière une manip­u­la­tion opposée à la vérité.

PS : Le Huff­in­g­ton Post a repris les élé­ments de lan­gage de la mairie de Rouen et des pseu­do Vérifi­ca­teurs de LCI, dans la pure tra­di­tion du jour­nal­isme de con­nivence… et de copie.

PPS : Nous Pub­lions le fac­sim­i­le d’un arti­cle de Répliques nor­man­des de sep­tem­bre 2020 sur le sujet, qui appro­fon­dit son envi­ron­nement poli­tique, vous le trou­verez ici.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés