Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Manifestation à Paris contre la hausse des prix et les rationnements : LCI en flagrant déni de réalité

8 septembre 2022

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Manifestation à Paris contre la hausse des prix et les rationnements : LCI en flagrant déni de réalité

Manifestation à Paris contre la hausse des prix et les rationnements : LCI en flagrant déni de réalité

8 septembre 2022

Temps de lecture : 3 minutes

Le 5 septembre, le journaliste de LCI Julien Arnaud prétendait comme à son habitude « décrypter l’actualité » lors de l’émission « un œil sur le monde ». Ce « décryptage » a été un bel exercice de flagrant déni de réalité sur la colère populaire qui gronde en France contre la hausse des prix de l’énergie et les possibles rationnements qui pourraient être mis en place.

Julien Arnaud : un œil fermé sur le monde

En ce 5 sep­tem­bre, Julien Arnaud s’était fixé un objec­tif : démon­tr­er l’intox de la télévi­sion russe con­cer­nant une pré­ten­due divi­sion des Français sur les sanc­tions con­tre la Russie.

À cette occa­sion, le jour­nal­iste intro­duit un reportage de l’émission « un œil sur le monde » de façon très explicite :

« Regardez d’ailleurs com­ment les Russ­es utilisent ces divi­sions pour les mon­ter en épin­gle. On l’a vu ici en Europe, mais aus­si chez eux en Russie. Si l’on en croit le sujet que vous allez voir main­tenant, on est très divisés en Europe, ça d’ac­cord, mais aus­si… en France, et vous allez être un peu sur­pris, regardez ! ».

Un ban­deau très explicite appa­rait sur l’écran : « quand la TV russe détourne la TV française ».

Un extrait d’un reportage de la chaîne de télévi­sion russe Rus­sia One est dif­fusé avec un jour­nal­iste russe qui commente :

« L’Europe se casse la tête pour trou­ver com­ment ne pas mourir de froid cet hiv­er, alors que les prix de l’énergie don­nent déjà le tour­nis. Le sen­ti­ment d’impuissance et de choc face à la sit­u­a­tion se traduit par des man­i­fes­ta­tions ; De plus en plus de gens réalisent que la crise aurait pu être évitée sans les sanc­tions con­tre la Russie et que quelqu’un doit répon­dre de leurs con­séquences ».

Un autre jour­nal­iste russe prend le relais pour cou­vrir une man­i­fes­ta­tion à Paris dont des images sont diffusées :

« Paris gronde. Same­di, des cen­taines de man­i­fes­tants sont descen­dus dans les rues de la cap­i­tale française. Les par­tic­i­pants à l’action résis­tance protes­taient con­tre la poli­tique des autorités qui selon eux n’aident en rien à sup­port­er les con­séquences de la crise économique. Dans leur bouche, un seul slo­gan : « Macron démission ». 

Julien Arnaud com­mente : « Et voilà, il n’y a pas eu de man­i­fes­ta­tions ce week­end, ce n’est pas du tout vrai. Mag­a­li Barthes, on est ici en plein dans la pro­pa­gande russe auprès du peu­ple russe. 

Mag­a­li Barthes acqui­esce : « Oui, pour leur faire croire qu’en effet, l’Europe se divise selon les cal­culs de Vladimir Pou­tine. On voit bien la façon qu’ils ont de détourn­er des images et d’y met­tre leur pro­pre sous-titre pour martel­er qu’en effet, tout se passe comme prévu ».

Une vraie manifestation avec des vrais manifestants

Pour­tant, pour tout jour­nal­iste qui se donne la peine de faire quelques recherch­es, le mou­ve­ment Les Patri­otes a bien appelé à une man­i­fes­ta­tion à Paris, same­di 3 sep­tem­bre, place de la bourse.

La veille de la man­i­fes­ta­tion, Flo­ri­an Philip­pot bat­tait le rap­pel sur Twit­ter :

« Pénuries organ­isées, con­seils de défense, peur entretenue, explo­sion des prix, cli­mat de guerre, rationnements ! ça suf­fit ! Résis­tance, tous debout ce same­di 3 sep­tem­bre ! Pres­sion sur les oppo­si­tions ! Des­ti­tu­tion ! Départ Paris Rdv Bourse 14H, arrivée Palais Royal ».

Lors de la man­i­fes­ta­tion, Flo­ri­an Philip­pot com­mente sur Twit­ter :

Bien que la man­i­fes­ta­tion ait rassem­blé des mil­liers de per­son­nes, la chaîne TV Lib­ertés était bien seule à con­sacr­er le 5 sep­tem­bre un reportage à l’événement.

Un cadre du mou­ve­ment Les Patri­otes, Jof­frey Bol­lée, com­mente, désabusé :

Seul le « buzz » lié à l’intox de Julien Arnaud aura per­mis de don­ner une cou­ver­ture médi­a­tique assez large à la man­i­fes­ta­tion dont les mots d’ordre ont, quoi qu’en dise la jour­nal­iste Mag­a­li Barthes, de plus en plus d’écho dans la société française.

À Prague aussi

Comme en écho, une man­i­fes­ta­tion encore plus mas­sive avait lieu le même jour à Prague con­tre la hausse des prix de l’én­ergie mais aus­si con­tre l’U­nion européenne et l’Otan. Ne comp­tons pas sur LCI ni sur d’autres médias de grand chemin pour en faire une large couverture.

Penaud, Julien Arnaud s’excuse le 6 sep­tem­bre sur Twit­ter :

Mar­cel D. réagit :

« L’er­reur est telle­ment grossière, c’est incroy­able de voir un niveau d’in­com­pé­tence jour­nal­is­tique de ce niveau. La haine con­tre la Russie rend pro­pa­gan­diste le jour­nal­isme Français. Des excus­es aux jour­nal­istes russ­es — qui ont cor­recte­ment fait leur boulot — seront appréciées ».

Nous fer­ons néan­moins un reproche au jour­nal­iste russe ayant cou­vert la man­i­fes­ta­tion organ­isée à Paris par les Patri­otes. Il l’a com­men­tée en affir­mant : «  Same­di, des cen­taines de man­i­fes­tants sont descen­dus dans les rues de la cap­i­tale française ». Ce chiffrage appa­rait selon de nom­breux obser­va­teurs présents sur place erroné. Les man­i­fes­tants n’auraient pas été « des cen­taines » mais des mil­liers. À bon entendeur…

Voir aus­si : L’Express, par­fait exem­ple de pro­pa­gande de guerre

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés