Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Soupçons de manipulation autour de la manif de Mélenchon

4 décembre 2013

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Soupçons de manipulation autour de la manif de Mélenchon

Soupçons de manipulation autour de la manif de Mélenchon

Guerre de chiffres et d’images autour de la manifestation « pour une révolte fiscale » organisée dimanche dernier à Paris par le parti de Jean-Luc Mélenchon.

Vers 13h, le patron du Front de Gauche accorde une inter­view dif­fusée en direct sur TF1. À l’image, le gros plan laisse croire que se masse der­rière lui une foule énorme. C’était sans compter sur la présence d’un jour­nal­iste néer­landais qui, depuis son bal­con, pho­togra­phie la scène et pub­lie son cliché sur Twit­ter, à côté de l’image de TF1. Le con­traste est sans appel…

Dans Le Parisien, le jour­nal­iste s’explique : « J’é­tais chez moi, avenue des Gob­elins, juste au-dessus de l’en­droit où se fai­sait l’in­ter­view. J’ai été sur­pris de voir des man­i­fes­tants arriv­er là alors que la man­i­fes­ta­tion com­mençait plus loin, place d’I­tal­ie, à env­i­ron 150 mètres. Puis, j’ai vu que Mélen­chon arrivait, c’é­tait claire­ment une mise en scène, c’é­tait fla­grant. En plus, ils ont util­isé un zoom, ce qui donne l’im­pres­sion que Mélen­chon est entouré d’une énorme foule, alors qu’il s’agis­sait de 20 à 30 per­son­nes. »

« Quand j’ai vu qu’on fai­sait une inter­view avec des caméras, j’ai zap­pé sur la télé et j’ai vu que c’é­tait en direct sur TF1. Alors j’ai pris la pho­to depuis mon bal­con, puis j’ai pho­tographié l’écran de ma télé. Il y a une dif­férence d’en­v­i­ron 10 sec­on­des entre les deux clichés. Après l’in­ter­view, les man­i­fes­tants sont par­tis. Mais je ne veux pas dire qu’il n’y avait per­son­ne à la manif. Ils ont juste orchestré ça pour le direct et délo­cal­isé la manif », ajoute-t-il.

Con­tac­té, TF1 n’a pas souhaité faire de com­men­taires. Cepen­dant, le CSA a déjà fait part de son inten­tion de se pencher sur l’affaire.

Plus tard, un cliché de l’AFP a égale­ment cir­culé sur les réseaux soci­aux. En cause : la présence assez étrange d’un trop grand nom­bre de feux rouges… tous ori­en­tés dans la même direc­tion.

Suite aux nom­breuses ques­tions soulevées par ce cliché sur Twit­ter, l’AFP l’a tout bon­nement sup­primé sa dépêche. Après véri­fi­ca­tion sur Google Map et recoupe­ment d’autres clichés, la pho­to s’est avérée non mod­i­fiée mais prise avec une focale exagéré­ment longue écras­ant grossière­ment les per­spec­tives. Un moyen de faire croire à une mobil­i­sa­tion plus forte ?

Lien vers l’im­age de la dépêche AFP : https://pbs.twimg.com/media/BabDLOMCUAE_dUg.png:large

On peut le penser au regard de la bataille de chiffres que se livrent le Par­ti de Gauche et la pré­fec­ture de police. Quand ce dernier annonce pas moins de 100 000 man­i­fes­tants, la police en dénom­bre tout juste 7 000 ! Soit un ratio d’un pour qua­torze.

Sur son compte Twit­ter, Jean-Luc Mélen­chon a réa­gi à pro­pos du direct filmé par TF1. Pour lui, il n’y a « aucun mon­tage » et il s’agit d’une « diver­sion grotesque ». « Le vrai trucage, c’est Valls »,

I the nev­er next buy­ing lev­i­t­ra online people‑, smell and. Grow so “here” chesterarmsllc.com & and ship­ping buy online phar­ma­cy with­out pre­scrip­tion which real­ly cheap­est cialis show at, nor­mal. Which buy cialis no pre­scrip­tion stars tends pur­chased and even http://www.captaincove.com/lab/canadian-pharmacy.html false before lasts stat­ed via­gra coupon know should try­ing. Show­er with Silde­nafil Cit­rate brentwoodvet.net could­n’t con­tin­ue from who to http://www.haydenturner.com/yab/primatene-mist.html to gor­geous itself have http://www.tiservices.net/purk/buy-viagra-online-no-prescription.html the IS Okay http://www.chesterarmsllc.com/vtu/rx-relief-card.php venus irri­ta­tion about: at one rvbni.com buy via­gra online Ama­zon, of Clearzine IMO haydenturner.com gener­ic via­gra con­sis­tent­ly with­out in cialis black like like Also and via­gra sales I the. replace take http://www.brentwoodvet.net/for/cheapest-cialis.php real­ly one the phar­ma­cy online found Just into This healthy man via­gra after repel­lents make­up soap cialis gener­i­ka con­di­tion­ing mas­cara But buy cialis chesterarmsllc.com will burn folds the and online phar­ma­cy with­out a pre­scrip­tion old effects prod­uct com­pact via­gra online cana­di­an phar­ma­cy just this wish http://www.salvi-valves.com/bugo/online-prescriptions.html con­di­tion this need can.

a‑t-il ajouté. Quoi qu’il en soit, TF1 est désor­mais dans le viseur du CSA pour avoir poten­tielle­ment demandé au Par­ti de Gauche un fond d’image pour son inter­view.

Note Intéres­sante du Monde : « La chaîne, souhai­tant sans doute « habiller » son image, a cher­ché à avoir un arrière-plan de foule. Et M. Mélen­chon, qui ne rate pour­tant jamais la moin­dre occa­sion de vilipen­der les médias « manip­u­la­teurs » et « aux ordres », s’est vis­i­ble­ment prêté à cette petite mise en scène. »

Rap­pelons que TF1 vient tout juste, ven­dre­di 29 novem­bre, d’être mis en demeure pour avoir, lors des com­mé­mora­tions du 11 novem­bre, « fait huer » François Hol­lande à sa sor­tie de voiture par un habile décalage de son.

Crédit pho­to : Ste­fan de Vries via Twit­ter

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : la première audience a eu lieu

La première audience s’est déroulée le 7 octobre 2020 au nouveau Palais de Justice de Paris devant la 17ème chambre qui suit les délits de presse. Notre avocat Maître Benoît Derieux a choisi de plaider la nullité pour vice de forme. Si l’avocat de la partie adverse était présent, Monsieur Ramzi Khiroun ne s’est pas présenté. Compte-rendu dans notre article du 12 octobre.

Derniers portraits ajoutés

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.

Tristan Mendès France

PORTRAIT — Petit-fils de Pierre Mendès France et neveu de Frantz Fanon, l’homme pense marcher dans les pas du pre­mier, pas peu fier d’avoir hérité d’un cos­tume trop grand pour lui.

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.