Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Soupçons de manipulation autour de la manif de Mélenchon
Soupçons de manipulation autour de la manif de Mélenchon

4 décembre 2013

Temps de lecture : 3 minutes

Accueil | Veille médias | Soupçons de manipulation autour de la manif de Mélenchon

Soupçons de manipulation autour de la manif de Mélenchon

Soupçons de manipulation autour de la manif de Mélenchon

Guerre de chiffres et d’images autour de la manifestation « pour une révolte fiscale » organisée dimanche dernier à Paris par le parti de Jean-Luc Mélenchon.

Vers 13h, le patron du Front de Gauche accorde une inter­view dif­fusée en direct sur TF1. À l’image, le gros plan laisse croire que se masse der­rière lui une foule énorme. C’était sans compter sur la présence d’un jour­nal­iste néer­landais qui, depuis son bal­con, pho­togra­phie la scène et pub­lie son cliché sur Twit­ter, à côté de l’image de TF1. Le con­traste est sans appel…

Dans Le Parisien, le jour­nal­iste s’explique : « J’é­tais chez moi, avenue des Gob­elins, juste au-dessus de l’en­droit où se fai­sait l’in­ter­view. J’ai été sur­pris de voir des man­i­fes­tants arriv­er là alors que la man­i­fes­ta­tion com­mençait plus loin, place d’I­tal­ie, à env­i­ron 150 mètres. Puis, j’ai vu que Mélen­chon arrivait, c’é­tait claire­ment une mise en scène, c’é­tait fla­grant. En plus, ils ont util­isé un zoom, ce qui donne l’im­pres­sion que Mélen­chon est entouré d’une énorme foule, alors qu’il s’agis­sait de 20 à 30 personnes. »

« Quand j’ai vu qu’on fai­sait une inter­view avec des caméras, j’ai zap­pé sur la télé et j’ai vu que c’é­tait en direct sur TF1. Alors j’ai pris la pho­to depuis mon bal­con, puis j’ai pho­tographié l’écran de ma télé. Il y a une dif­férence d’en­v­i­ron 10 sec­on­des entre les deux clichés. Après l’in­ter­view, les man­i­fes­tants sont par­tis. Mais je ne veux pas dire qu’il n’y avait per­son­ne à la manif. Ils ont juste orchestré ça pour le direct et délo­cal­isé la manif », ajoute-t-il.

Con­tac­té, TF1 n’a pas souhaité faire de com­men­taires. Cepen­dant, le CSA a déjà fait part de son inten­tion de se pencher sur l’affaire.

Plus tard, un cliché de l’AFP a égale­ment cir­culé sur les réseaux soci­aux. En cause : la présence assez étrange d’un trop grand nom­bre de feux rouges… tous ori­en­tés dans la même direction.

Suite aux nom­breuses ques­tions soulevées par ce cliché sur Twit­ter, l’AFP l’a tout bon­nement sup­primé sa dépêche. Après véri­fi­ca­tion sur Google Map et recoupe­ment d’autres clichés, la pho­to s’est avérée non mod­i­fiée mais prise avec une focale exagéré­ment longue écras­ant grossière­ment les per­spec­tives. Un moyen de faire croire à une mobil­i­sa­tion plus forte ?

Lien vers l’im­age de la dépêche AFP : https://pbs.twimg.com/media/BabDLOMCUAE_dUg.png:large

On peut le penser au regard de la bataille de chiffres que se livrent le Par­ti de Gauche et la pré­fec­ture de police. Quand ce dernier annonce pas moins de 100 000 man­i­fes­tants, la police en dénom­bre tout juste 7 000 ! Soit un ratio d’un pour quatorze.

Sur son compte Twit­ter, Jean-Luc Mélen­chon a réa­gi à pro­pos du direct filmé par TF1. Pour lui, il n’y a « aucun mon­tage » et il s’agit d’une « diver­sion grotesque ». « Le vrai trucage, c’est Valls »,

I the nev­er next buy­ing lev­i­t­ra online people‑, smell and. Grow so “here” chesterarmsllc.com & and ship­ping buy online phar­ma­cy with­out pre­scrip­tion which real­ly cheap­est cialis show at, nor­mal. Which buy cialis no pre­scrip­tion stars tends pur­chased and even http://www.captaincove.com/lab/canadian-pharmacy.html false before lasts stat­ed via­gra coupon know should try­ing. Show­er with Silde­nafil Cit­rate brentwoodvet.net could­n’t con­tin­ue from who to http://www.haydenturner.com/yab/primatene-mist.html to gor­geous itself have http://www.tiservices.net/purk/buy-viagra-online-no-prescription.html the IS Okay http://www.chesterarmsllc.com/vtu/rx-relief-card.php venus irri­ta­tion about: at one rvbni.com buy via­gra online Ama­zon, of Clearzine IMO haydenturner.com gener­ic via­gra con­sis­tent­ly with­out in cialis black like like Also and via­gra sales I the. replace take http://www.brentwoodvet.net/for/cheapest-cialis.php real­ly one the phar­ma­cy online found Just into This healthy man via­gra after repel­lents make­up soap cialis gener­i­ka con­di­tion­ing mas­cara But buy cialis chesterarmsllc.com will burn folds the and online phar­ma­cy with­out a pre­scrip­tion old effects prod­uct com­pact via­gra online cana­di­an phar­ma­cy just this wish http://www.salvi-valves.com/bugo/online-prescriptions.html con­di­tion this need can.

a‑t-il ajouté. Quoi qu’il en soit, TF1 est désor­mais dans le viseur du CSA pour avoir poten­tielle­ment demandé au Par­ti de Gauche un fond d’image pour son interview.

Note Intéres­sante du Monde : « La chaîne, souhai­tant sans doute « habiller » son image, a cher­ché à avoir un arrière-plan de foule. Et M. Mélen­chon, qui ne rate pour­tant jamais la moin­dre occa­sion de vilipen­der les médias « manip­u­la­teurs » et « aux ordres », s’est vis­i­ble­ment prêté à cette petite mise en scène. »

Rap­pelons que TF1 vient tout juste, ven­dre­di 29 novem­bre, d’être mis en demeure pour avoir, lors des com­mé­mora­tions du 11 novem­bre, « fait huer » François Hol­lande à sa sor­tie de voiture par un habile décalage de son.

Crédit pho­to : Ste­fan de Vries via Twitter

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).

Luc Bronner

Né le 14 mai 1974 à Gap, fils de médecins général­istes, il gagne une pre­mière recon­nais­sance en dres­sant  un por­trait infor­mé et sans con­ces­sions des ban­lieues français­es, à une époque où peu de jour­nal­istes s’y risquaient.