Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Rue89 au régime sec

21 décembre 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Rue89 au régime sec

Rue89 au régime sec

Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse, les actionnaires du pure player, couperont largement dans les coûts en 2016.

Rue89 n’a jamais été à l’équili­bre depuis sa créa­tion en 2007.

La réu­nion du con­seil de sur­veil­lance de L’Obs, tenue le 10 décem­bre, a été par­ti­c­ulière­ment ten­due. Louis Drey­fus, le directeur général du groupe Le Monde, qui représen­tait les trois action­naires prin­ci­paux, a non seule­ment cri­tiqué les résul­tats de la nou­velle for­mule de L’Obs — les ventes sont cat­a­strophiques — mais aus­si annon­cé une cure d’a­maigrisse­ment pour Rue89. La rédac­tion, qui compte quand même une ving­taine de jour­nal­istes, sera amputée de sept postes, soit un tiers des effec­tifs. Ces rédac­teurs seront reclassés au sein du groupe au print­emps 2016.

Depuis qu’il a été repris, en 2014, par Le Monde, Rue89 a changé de ligne rédac­tion­nelle pour ne pas dou­blon­ner avec les autres sites d’in­for­ma­tion du groupe, notam­ment Lemonde.fr et Huffingtonpost.fr. Il traite désor­mais de l’in­for­ma­tion vue par le prisme des nou­velles tech­nolo­gies. Le résul­tat de cette stratégie, ini­tiée par Le Monde, s’est traduit par une baisse de 25% env­i­ron de l’au­di­ence de Rue89. Cette dernière est ain­si passée de deux mil­lions de vis­i­teurs uniques à 1,5 mil­lion en un an.

Le pure play­er per­dra encore un mil­lion d’eu­ros en 2015 après huit années con­séc­u­tives de déficit. Créé en 2007 par d’an­ciens jour­nal­istes du quo­ti­di­en Libéra­tion, dont Pierre Has­ki, Rue89 avait été reven­du quelques années après pour plus de sept mil­lions d’eu­ros. Son mod­èle économique gra­tu­it n’a jamais été viable. Le site mise de plus en plus sur la for­ma­tion aux nou­velles tech­nolo­gies, pour trou­ver de nou­veaux relais de crois­sance.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Yann Barthès

PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéal de la mère de famille con­seil­lère déco dans le Marais, ou son fan­tasme télé le plus avouable.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.