Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | RTL reste la radio la plus écoutée de France
RTL reste la radio la plus écoutée de France

17 janvier 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | RTL reste la radio la plus écoutée de France

RTL reste la radio la plus écoutée de France

RTL reste la radio la plus écoutée de France

Selon le dernier sondage de l’institut Médiamétrie pour les mois de novembre-décembre 2012 publié ce mardi 15 janvier, RTL conserve son titre de radio la plus écoutée de France.

La sta­tion de la rue Bayard devance, avec 12,5 % de part d’audience cumulée de moyenne par jour, NRJ (11,8 %), France Inter (10,8 %) et Europe 1 (9,1 %). Les deux pre­mières radios du classe­ment sont en pro­gres­sion par rap­port à novem­bre-décem­bre 2011 (11,8 % pour RTL et 11,4 % pour NRJ).

« Nous sommes très sat­is­faits, car nous avons la plus forte pro­gres­sion d’au­di­ence sur un an de ce sondage, toutes radios con­fon­dues. RTL con­forte sa place et reste leader, et de loin. C’est la con­fir­ma­tion du suc­cès de notre nou­velle grille de ren­trée », a déclaré à l’AFP le PDG de RTL, Christo­pher Baldel­li. De son côté, la radio NRJ, par la voix de Maryam Sale­hi, s’est dite sat­is­faite d’avoir gag­né « plus de 200 000 audi­teurs. Tous nos indi­ca­teurs sont en pro­gres­sion sur cette vague par rap­port à l’an­née dernière. Le morn­ing enreg­istre une pro­gres­sion spec­tac­u­laire, avec près de 300 000 audi­teurs quo­ti­di­ens gag­nés en un an. »

Si Europe 1 enreg­istre un recul de 0,3 % sur un an, son patron Denis Olivennes a pu met­tre en avant le suc­cès de la mati­nale (qui réu­nit chaque matin 14 649 000 audi­teurs à 8h) : « On con­tin­ue de raje­u­nir, on con­tin­ue de fidélis­er et on car­tonne sur la mati­nale. On est sat­is­faits de notre per­for­mance sur notre enjeu essentiel. »

Record his­torique chez RMC et France Bleu avec 8 % et 7,6 % (pour une 7ème et 8ème posi­tion au classe­ment). « Ce n’est pas ter­miné. Il y a des audi­teurs qui vont décou­vrir RMC et se fidélis­er », a affir­mé Philippe Lanoux, directeur de RMC, quand celui de France Bleu, Philippe Chaf­fan­jon, estime que « c’est une con­fir­ma­tion de ce que l’on ressent en région. Les gens ont besoin d’in­fo de prox­im­ité, de ser­vice et d’un vrai lien. On est une radio con­cer­nante (sic), on par­le aux gens de ce qui les intéresse, de leur vie quotidienne ».

Voir aussi  Portrait : Charles Villeneuve [rediffusion]

Durant ces deux mois de novem­bre-décem­bre, près de 43,339 mil­lions de français ont été à l’écoute des radios chaque jour en moyenne.

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Patrick de Carolis

PORTRAIT — Dis­cret, fier de ses racines provençales, n’ayant jamais caché sa foi chré­ti­enne et réputé proche de la Droite (ten­dance chi­raqui­enne) mais au cen­tre des réseaux de pou­voir (Le Siè­cle), accusé de pla­giat et pro­mo­teur de la diver­sité à France Télévi­sions, Patrick de Car­o­lis est un OVNI médiatique.