Accueil | Actualités | Médias | Quatre auteurs des « Guignols » virés pour cause de « salaire trop élevé »
Pub­lié le 28 juillet 2015 | Éti­quettes : , , ,

Quatre auteurs des « Guignols » virés pour cause de « salaire trop élevé »

La crise se poursuit à Canal+. Après l'éviction du numéro deux de la chaîne, Rodolphe Balmer, du patron du pôle gratuit, Ara Aprikian, et le départ de Renaud Le Van Kim, producteur historique, ce sont désormais les auteurs des « Guignols » qui se retrouvent écartés par Vincent Bolloré.

Selon Le Parisien, Lionel Dutemple, Julien Hervé, Philippe Mechelen et Benjamin Morgaine ont en effet été limogés pour cause de « salaires trop élevés ». D'après le quotidien, ces derniers toucheraient en effet jusqu'à 35 000 euros brut par mois...

Les choses semblaient pourtant bien parties pour les défenseurs des marionnettes. Menacés de disparition, les « Guignols de l'Info » vont finalement être diffusés en crypté à 20h50. Cependant, il n'en sera pas de même pour les quatre auteurs de l'émission, nouvelle étape dans la reprise en main musclée orchestrée par Vincent Bolloré depuis quelques semaines.

Car avec un budget de 17 millions d'euros par an pour seulement quelques minutes de programme, les « Guignols » nourrissent bien leur monde. En 2009, Yves Lecoq, voix historique des marionnettes, affirmait toucher 20 000 euros par mois pour sa participation. Aujourd'hui, il gagnerait près de 25 000 euros.

Quant aux auteurs, la somme de 35 000 euros brut par mois serait, selon plusieurs sources internes, « très proche de la réalité, en tout cas pour les auteurs les plus anciens ». De quoi, en effet, donner des envies d'économies...

Voir notre infographie du groupe Canal+

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This