Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Bientôt la fin des « Guignols de l’Info » ?

2 juillet 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Bientôt la fin des « Guignols de l’Info » ?

Bientôt la fin des « Guignols de l’Info » ?

2 juillet 2015

Selon plusieurs sources, Vincent Bolloré (propriétaire de Canal+) songe sérieusement à supprimer « Les Guignols de l’info », émission dont il ne goûte guère l’humour.

En févri­er dernier sur France Inter, l’in­dus­triel avait déjà don­né son avis sur l’une des émis­sions phare de la chaîne cryp­tée, sym­bole de l’e­sprit Canal : « Je préfère quand ils sont plus dans la décou­verte que dans la déri­sion. Parce que par­fois, c’est un peu blessant ou désagréable. Se moquer de soi-même c’est bien. Se moquer des autres, c’est moins bien. »

Alors, « Vin­cent Bol­loré va-t-il met­tre les mar­i­on­nettes en latex à la retraite, après 28 ans de bons et loy­aux ser­vices ? », s’in­ter­roge puremedias.com. Pour Metronews, qui s’ap­puie sur des sources internes, c’est bel et bien ter­miné. « Vin­cent Bol­loré réu­ni­ra les action­naires du groupe, ven­dre­di 3 juil­let prochain pour entériner la déci­sion », a con­fié une source proche de l’équipe des auteurs de l’émission.

Pour une autre source, l’ob­jec­tif est clair : « À deux ans de la prési­den­tielle, Vin­cent Bol­loré va faire le grand ménage. » L’un des cadres de Canal+ peine encore à y croire : « On ne sait pas jusqu’où sont capa­bles d’aller ce genre de grands cap­i­tal­istes. » Du côté du groupe Bol­loré, on se refuse à tout commentaire.

Quoi qu’il en soit, l’an­nonce n’est pas passée inaperçue par­mi le pub­lic, attaché à ses mar­i­on­nettes lancées en 1988. Aus­sitôt, une péti­tion en ligne a été lancée, réu­nis­sant à ce jour (jeu­di 2 juil­let) près de 27 000 signataires.

Dans un précé­dent arti­cle sur la mort d’Alain de Greef, l’O­jim notait qu’il restait à souhaiter que « “l’esprit Canal” le suive au plus vite dans la tombe ». Vin­cent Bol­loré, lassé de cet « abus de déri­sion », serait-il déjà en train d’œuvrer en ce sens ?

Voir aussi notre dossier : « L’esprit Canal : derrière la dérision, le fanatisme »

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés