Accueil | Actualités | Médias | Renaud Le Van Kim bientôt évincé de Canal+ ?
Pub­lié le 16 juillet 2015 | Éti­quettes : , ,

Renaud Le Van Kim bientôt évincé de Canal+ ?

D'après Télé Obs, Renaud Le Van Kim, un des producteurs historiques de Canal, serait dans le viseur de Vincent Bolloré.

L'actionnaire n'aurait en effet pas apprécié de voir le producteur du « Grand Journal » remettre en cause la suppression des « Guignols » et assurer en interne qu'il ne voulait pas être le « fossoyeur » des célèbres marionnettes. De plus, Bolloré estime sa prestation au « Grand Journal » plus que discutable et reproche aux dirigeants de la chaîne cryptée de ne pas avoir remis en concurrence ce programme phare.

S'il venait à être évincé (Télé Obs juge la décision imminente), Canal perdrait un poids lourd de la production. S'il a commencé comme simple cameraman, Renaud Le Van Kim produit aujourd'hui le « Grand Journal », le « Before » ou encore la couverture de la cérémonie des César et du festival de Cannes, soit près de 40 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel.

Mais dans cette histoire, Le Van Kim est sans doute celui qui a le plus à perdre, KM Production dépendant presque exclusivement de Canal.

Crédit photo : capture d'écran vidéo Europe 1

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux