Accueil | Actualités | Médias | Quand Yves de Kerdrel se fait remballer par le CRIF
Pub­lié le 15 janvier 2015 | Éti­quettes : ,

Quand Yves de Kerdrel se fait remballer par le CRIF

Patriote et conservateur à Valeurs Actuelles, ultralibéral et pro-immigration ailleurs (lire notre article), Yves de Kerdrel est un ami affiché du Crif.

Un ami dont le Conseil représentatif des institutions juives de France se serait d'ailleurs bien passé... Après avoir participé à la « marche républicaine » ce dimanche, le patron de Valeurs Actuelles s'est dit, sur son compte Twitter, « fier d'avoir participé à la marche républicaine contre l'islamisation aux côté de (ses) amis du Crif et de la communauté juive de France ». Un tweet qui a depuis été effacé mais capturé par des internautes vigilants.

La raison de cette suppression ? Une froide rectification faite par le Crif lui-même, qui a précisé qu'il marchait « en hommage aux victimes, pour la République attaquée, contre le djihadisme, et rien d'autre ».

L'amitié de circonstance, ça ne fonctionne visiblement pas à tous les coups.

Voir notre portrait d'Yves de Kerdrel

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This