Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Quand France Info parle d’homosexualité aux enfants
Publié le 

11 mars 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Quand France Info parle d’homosexualité aux enfants

Quand France Info parle d’homosexualité aux enfants

« Des filles qui tombent amoureuses de filles, et des garçons qui aiment d’autres garçons » : tel était le sujet consacré récemment par France Info à destination des auditeurs les plus jeunes.

Pour édu­quer les enfants sur le sujet, la radio publique a choisi d’inviter Anne Vais­man, auteur de Com­ment par­ler de sex­u­al­ité aux enfants, aux édi­tions du Baron Per­ché, pour répon­dre aux ques­tions des abon­nés de Mon Quo­ti­di­en, « le quo­ti­di­en des 10–14 ans ». À l’antenne, les ques­tions étaient lues par des enfants de six­ième.

On a ain­si pu appren­dre que les homo­sex­uels étaient « nés comme ça », que les adultes étaient plus homo­phobes car « moins ouverts à la dif­férence que les enfants » (c’est con­nu, les enfants sont incroy­able­ment tolérants, il suf­fit d’observer une cour de récréa­tion pour s’en ren­dre compte), et même qu’ils étaient racistes car ils ont sou­vent « peur des blacks ». Le par­al­lèle homo­pho­bie-racisme étant fait, on apprend ensuite qu’il est « nor­mal » pour un enfant de n’avoir « pas de maman mais deux papas » ou « pas de papa mais deux mamans ».

Mais le meilleur est à venir. Selon Anne Vais­man, « insul­ter » les homo­sex­uels « peut » vouloir dire qu’on est soit même un homo­sex­uel refoulé. Aus­si, dans la droite ligne des ques­tions « triées sur le volet », un enfant demande si, pour remédi­er aux hor­ri­bles per­sé­cu­tions subies par les homo­sex­uels, on ne pour­rait pas envis­ager de leur don­ner un pays à eux (« une super jolie ques­tion », selon Anne Vais­man.. Out­re l’absurdité démo­graphique de ce pro­jet saugrenu, qui n’est bien enten­du pas relevée, voici donc qu’on nous rap­pelle sournoise­ment les tra­di­tion­nelles heures les plus som­bres de notre his­toire…

Der­rière la volon­té de nor­malis­er l’homosexualité, on assiste ici à un dou­ble prob­lème. Pre­mière­ment, on endoc­trine les enfants dès le plus jeune âge (ici dés 10 ans) sous cou­vert de lutte con­tre une homo­pho­bie large­ment fan­tas­mée. Plus grave­ment, c’est une radio publique qui se charge de ce for­matage.

Récem­ment, la Russie a inter­dit la « pro­pa­gande homo­sex­uelle » à des­ti­na­tion des mineurs. En Occi­dent, on en a ri. Va-t-on bien­tôt en pleur­er ?

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision