Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Quand de faux journalistes reporters font régner la terreur

26 juin 2016

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Quand de faux journalistes reporters font régner la terreur

Quand de faux journalistes reporters font régner la terreur

L’Ojim a déjà évoqué les pratiques mafieuses de certains JRI (Journalistes Reporters Indépendants qui captent, montent des images et les revendent aux médias) tel Gaspard Glanz fondateur de l’agence Taranis dont nous avons rappelé les habitudes qui fleurent bon le capitalisme sauvage.

Mais cer­tains vont encore plus loin. Mil­i­tants d’extrême gauche, proches des mou­vances dites « antifas » qui oeu­vrent en début et fin de cortège (là où les affron­te­ments avec la police et les blessés fourniront des images mon­nayables) ils élim­i­nent pure­ment et sim­ple­ment leurs con­cur­rents en faisant régn­er la ter­reur poli­tique.

Prenons un exem­ple emblé­ma­tique, celui d’un indi­vidu se faisant appel­er « nno­man » qui sous cou­vert d’une « agence » est en réal­ité l’exécuteur des bass­es œuvres de cer­tains pseu­dos JRI désireux d’obtenir – en bonne logique de mono­pole cap­i­tal­iste – l’exclusivité de cer­taines images en inter­dis­ant physique­ment à d’autres JRI défi­nis comme indésir­ables d’exercer leur méti­er. L’Ojim a pu se pro­cur­er une vidéo où “nno­man” (de son vrai nom Cadoret) men­ace un autre JRI sous un pré­texte poli­tique et l’empêche de tra­vailler en le faisant expulser de la man­i­fes­ta­tion qu’il entendait cou­vrir.

De telles pra­tiques n’ont bien enten­du aucun rap­port avec le jour­nal­isme. Le petit monde des « antifas » rassem­ble aus­si nom­bre de mar­gin­aux, d’asociaux et de sim­ples voy­ous. « Non homme » en est un exem­ple par­faite­ment représen­tatif.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.