Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Publicité : le PDG de TF1 s’en prend directement à M6

15 mai 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Publicité : le PDG de TF1 s’en prend directement à M6

Publicité : le PDG de TF1 s’en prend directement à M6

15 mai 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Dans un entretien accordé au Figaro, Nonce Paolini s’en est pris directement à M6, principal concurrent privé de TF1, lui reprochant de mener une « guerre féroce » en baissant ses prix.

Évo­quant les dif­fi­cultés ren­con­trées par les chaînes, le PDG de TF1 dénonce : « Nous sommes con­fron­tés à la forte pres­sion des annon­ceurs et à leur atten­tisme. À cela s’a­joute une sit­u­a­tion con­cur­ren­tielle sans précé­dent en France : le marché de la télévi­sion gra­tu­ite voit s’af­fron­ter pas moins de 25 chaînes détenues par 9 opéra­teurs différents. »

Et ce dernier d’en venir à son con­cur­rent direct : « dans ce con­texte d’hy­per-frag­men­ta­tion de l’of­fre, nous devons faire face à une guerre féroce des prix claire­ment déclenchée par l’un de nos con­cur­rents. Aus­si, les résul­tats ne peu­vent pas être bons. » Il pour­suit, con­sid­érant qu’« en bais­sant ses prix, le groupe M6 se met au dia­pa­son de la baisse d’au­di­ence de ses deux antennes M6 et W9. Il pra­tique des offres pro­mo­tion­nelles com­pa­ra­bles aux chaînes de la TNT. Ce qui est nor­mal puisque sa chaîne prin­ci­pale est dev­enue la pre­mière chaîne de la TNT ! Mais se lancer dans une course folle qui effon­dre autant les prix est destruc­teur de valeur. Et cela n’est de l’in­térêt de per­son­ne : ni des télévi­sions, ni de celui des annon­ceurs qui ont besoin de médias en bonne san­té ! Ça n’est pas non plus celui des téléspec­ta­teurs qui pour­raient être con­fron­tés à une dégra­da­tion de l’of­fre de pro­grammes si la rai­son ne l’emporte pas ! »

Plus loin, Nonce Paoli­ni rap­pelle que « l’au­di­ence de TF1 est plus de deux fois supérieure à celle de M6 ! ». Enfin, con­cer­nant la stratégie de son groupe, celui-ci fait part, un brin cynique, de sa volon­té de « touch­er le pub­lic le plus large pos­si­ble et non pas nous focalis­er sur la seule cible des femmes sur laque­lle M6 et la plu­part des chaînes de la TNT se can­ni­balisent ». La guerre se pour­suit de plus belle en pleine crise du secteur publicitaire.

Mots-clefs : , , ,

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés