Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Public Sénat : premier contrat d’objectifs et de moyens
Public Sénat : premier contrat d’objectifs et de moyens

13 décembre 2012

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Public Sénat : premier contrat d’objectifs et de moyens

Public Sénat : premier contrat d’objectifs et de moyens

Public Sénat : premier contrat d’objectifs et de moyens

La chaîne de télévision Public Sénat a signé mercredi 12 décembre son premier « contrat d’objectifs et de moyens » (COM) avec le Sénat, son actionnaire unique.

Ce con­trat engage la chaîne par­lemen­taire sur la péri­ode allant de 2013 à 2015 et com­porte plusieurs volets : straté­gies édi­to­ri­ale, numérique et parte­nar­i­ale ; gou­ver­nance et ges­tion. Il engage notam­ment la chaîne à un traite­ment accru des « ter­ri­toires » et à une approche plus var­iée des travaux du Sénat et des sénateurs.

Le COM engage Pub­lic Sénat « à ne pas rater deux ren­dez-vous fon­da­men­taux : celui de la télévi­sion con­nec­tée et de la dif­fu­sion en haute déf­i­ni­tion » prévue en 2015. Une plus grande syn­ergie est réclamée avec la chaîne LCP-Assem­blée nationale, avec laque­lle elle partage son canal sur la TNT, afin « de trou­ver des sources d’économie et d’améliorer la flu­id­ité de l’antenne ». Les chaînes con­tin­ueront donc à pro­pos­er « des émis­sions en com­mun (…) et pour­ront égale­ment se con­cert­er pour arrêter un choix com­mun de prestataires pour le développe­ment de tech­nolo­gies futures ».

Côté financier, la dota­tion du Sénat à Pub­lic Sénat pour 2013 sera iden­tique à celle de 2012 (17,857 mil­lions d’euros), mais sera indexée sur l’inflation, soit une hausse d’1,75 %.

Pub­lic Sénat, fondée en 2000, est dirigée par Gilles Leclerc depuis 2009. La chaîne emploie 50 per­son­nes, dont 25 jour­nal­istes, et réalise 12 heures de pro­gramme par jour, dif­fusées en alter­nance avec LCP sur la TNT, sur Inter­net et sur la télévi­sion par xDSL.

Source : cor­re­spon­dance de la presse, n°16082

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.

François-Régis Hutin

PORTRAIT — Tout en para­doxe, ce patron de presse a régné sans partage sur un empire de presse placé en sit­u­a­tion qua­si-monop­o­lis­tique sur le grand Ouest. Il s’est éteint le 10 décem­bre 2017 à Rennes.