L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Public Sénat : premier contrat d’objectifs et de moyens

13 décembre 2012

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Public Sénat : premier contrat d’objectifs et de moyens

Public Sénat : premier contrat d’objectifs et de moyens

13 décembre 2012

Temps de lecture : < 1 minute

La chaîne de télévision Public Sénat a signé mercredi 12 décembre son premier « contrat d’objectifs et de moyens » (COM) avec le Sénat, son actionnaire unique.

Ce con­trat engage la chaîne par­lemen­taire sur la péri­ode allant de 2013 à 2015 et com­porte plusieurs volets : straté­gies édi­to­ri­ale, numérique et parte­nar­i­ale ; gou­ver­nance et ges­tion. Il engage notam­ment la chaîne à un traite­ment accru des « ter­ri­toires » et à une approche plus var­iée des travaux du Sénat et des sénateurs.

Le COM engage Pub­lic Sénat « à ne pas rater deux ren­dez-vous fon­da­men­taux : celui de la télévi­sion con­nec­tée et de la dif­fu­sion en haute déf­i­ni­tion » prévue en 2015. Une plus grande syn­ergie est réclamée avec la chaîne LCP-Assem­blée nationale, avec laque­lle elle partage son canal sur la TNT, afin « de trou­ver des sources d’économie et d’améliorer la flu­id­ité de l’antenne ». Les chaînes con­tin­ueront donc à pro­pos­er « des émis­sions en com­mun (…) et pour­ront égale­ment se con­cert­er pour arrêter un choix com­mun de prestataires pour le développe­ment de tech­nolo­gies futures ».

Côté financier, la dota­tion du Sénat à Pub­lic Sénat pour 2013 sera iden­tique à celle de 2012 (17,857 mil­lions d’euros), mais sera indexée sur l’inflation, soit une hausse d’1,75 %.

Pub­lic Sénat, fondée en 2000, est dirigée par Gilles Leclerc depuis 2009. La chaîne emploie 50 per­son­nes, dont 25 jour­nal­istes, et réalise 12 heures de pro­gramme par jour, dif­fusées en alter­nance avec LCP sur la TNT, sur Inter­net et sur la télévi­sion par xDSL.

Source : cor­re­spon­dance de la presse, n°16082

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés