Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Pour Barbier, internet doit être régulé car « les Chinois y arrivent bien »

8 janvier 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Pour Barbier, internet doit être régulé car « les Chinois y arrivent bien »

Pour Barbier, internet doit être régulé car « les Chinois y arrivent bien »

Invité des « Grands gueules » sur RMC ce vendredi 3 janvier, Christophe Barbier a été interrogé sur « l’affaire Dieudonné » qui agite le monde médiatique et politique depuis plusieurs jours.

Pour le patron de L’Express, rien de plus sim­ple pour faire taire Dieudon­né : lui inter­dire l’accès aux salles de spec­ta­cle et, en par­al­lèle, le cen­sur­er sur inter­net ! « Inter­net n’est pas un no man’s land. On peut aus­si com­bat­tre sur inter­net juridique­ment ceux qui vio­lent la loi, et notam­ment la loi Gayssot (qui inter­dit toute recherche his­torique et remise en cause de la ver­sion offi­cielle de la shoah, ndlr). On peut y aller, il suf­fit que les autorités s’en don­nent les moyens », a‑t-il com­mencé.

Bar­bi­er con­sid­ère qu’« Inter­net est un champ d’im­punité parce que ça part dans tous les sens. Mais ça se régule aus­si inter­net ! Entre nous, les Chi­nois y arrivent bien. » Une com­para­i­son qui a fait rire et réa­gir le plateau de RMC, mais le grand démoc­rate Christophe Bar­bi­er reste droit dans ses bottes de cuir : « Si les dic­tatures y arrivent, il faut que les démoc­ra­ties fassent l’ef­fort, elles aus­si, de faire respecter la loi sur inter­net. Sinon ça sera : dic­tature ou dic­tature. C’est ça qu’on veut ? Non. Il faut donc que les démoc­ra­ties con­sid­èrent aus­si qu’in­ter­net ça doit se réguler. »

En résumé, le mes­sage est le suiv­ant : pour ten­dre vers plus de démoc­ra­tie, il faut s’inspirer… des dic­tatures. Cherchez l’erreur.

Christophe Bar­bi­er n’en est pas à son pre­mier para­doxe. Lors de l’affaire des car­i­ca­tures de Char­lie Heb­do – et des réac­tions indignées des musul­mans –, ce dernier avait estimé qu’« il ne peut pas y avoir de lim­ite à la lib­erté d’expression ». Plus tard, lorsque Dieudon­né avait présen­té sa « liste anti­sion­iste » aux élec­tions européennes, Bar­bi­er con­sid­érait soudain que « la lib­erté d’expression a des lim­ites »…

Voir aussi notre portrait de Christophe Barbier, le petit marquis libéral-libertaire

Crédit pho­to : Cadrem­ploi via Youtube (DR)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.