Accueil | Actualités | Médias | Pierre Bergé « désapprouve » le cahier livres du Monde
Pub­lié le 5 octobre 2013 | Éti­quettes : , , ,

Pierre Bergé « désapprouve » le cahier livres du Monde

Décidément rien ne va plus entre la rédaction du monde et le président de son conseil de surveillance !

En effet les journalistes du Monde ont fort peu apprécié l'entrevue accordée par Pierre Bergé au magazine Charles dans lequel il critique sévèrement le contenu du cahier livres du Monde auquel il dit préférer, horresco referens, celui du Figaro.

« Je désapprouve le plus souvent le supplément littéraire du Monde. Parce qu’on y parle pas de livres. C'est rarissime que dans le supplément on parle de livres, de vrais livres... », déclare notamment Pierre Bergé dans les colonnes de la revue.

Des propos jugés inadmissibles par la société des rédacteurs du Monde (SRM) qui a ouvertement regretté que l'actionnaire Pierre Bergé se soit permis une telle intervention dans la ligne rédactionnelle du journal, rappelant au milliardaire socialiste qu'il avait signé la « charte d'éthique et de déontologie du groupe Le Monde » et qu'il se devait de la respecter…

Voir aussi : Pierre Bergé menace La Vie

Crédit photo : ANFAD via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This