Accueil | Actualités | Médias | Pierre Bergé « désapprouve » le cahier livres du Monde
Pub­lié le 5 octobre 2013 | Éti­quettes : , , ,

Pierre Bergé « désapprouve » le cahier livres du Monde

Décidément rien ne va plus entre la rédaction du monde et le président de son conseil de surveillance !

En effet les journalistes du Monde ont fort peu apprécié l'entrevue accordée par Pierre Bergé au magazine Charles dans lequel il critique sévèrement le contenu du cahier livres du Monde auquel il dit préférer, horresco referens, celui du Figaro.

« Je désapprouve le plus souvent le supplément littéraire du Monde. Parce qu’on y parle pas de livres. C'est rarissime que dans le supplément on parle de livres, de vrais livres... », déclare notamment Pierre Bergé dans les colonnes de la revue.

Des propos jugés inadmissibles par la société des rédacteurs du Monde (SRM) qui a ouvertement regretté que l'actionnaire Pierre Bergé se soit permis une telle intervention dans la ligne rédactionnelle du journal, rappelant au milliardaire socialiste qu'il avait signé la « charte d'éthique et de déontologie du groupe Le Monde » et qu'il se devait de la respecter…

Voir aussi : Pierre Bergé menace La Vie

Crédit photo : ANFAD via Flickr (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This