Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Benjamin Stora et l’Algérie française : quand la pétition du Monde fait un flop

27 novembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Benjamin Stora et l’Algérie française : quand la pétition du Monde fait un flop

Benjamin Stora et l’Algérie française : quand la pétition du Monde fait un flop

L’hebdomadaire Valeurs Actuelles a consacré son hors-série d’octobre 2019 à l’histoire de l’Algérie française. Un article paru à l’occasion, intitulé “Benjamin Stora, historien officiel”, revenait sur la vision de cette guerre de ce professeur d’histoire à l’université Paris-XIII, juif d’Algérie, ancien trotskiste et toujours proche de la gauche de la gauche. Fréquemment adulé par ses camarades idéologiques, Stora fait aussi l’objet de critiques régulières comme en témoigne par exemple, cette pétition.

Cet arti­cle n’a pas plu à l’In­tel­li­gentsia qui s’est empressée de crier à “l’antisémitisme” véhiculé par ce “jour­nal islam­o­phobe” (sic). Le Monde est allé jusqu’à se faire l’écho d’une péti­tion de sou­tien au chercheur qui aurait été signée par 400 “intel­lectuels”, dont l’économiste social­iste Thomas Piket­ty ou le démo­graphe Hervé Le Bras.

Le Monde et Les Inrocks en première ligne pour Benjamin

La majorité des rares arti­cles sur le sujet repren­nent prin­ci­pale­ment les argu­ments de Sto­ra, qui se dit sur son site inter­net, vic­time d’une “attaque anti­sémite” sim­i­laire à celles lors de l’affaire Drey­fus (rien que ça !). Ces arti­cles relaient la péti­tion.

Le Monde et Les Inrocks sont les plus remon­tés (Poli­tis étant hors caté­gorie) con­tre Valeurs Actuelles, qual­i­fié unanime­ment “d’ultraconservateur”, Le Monde par­le même d’une “charge d’une rare vio­lence” portée par cette “droite dure décom­plexée”. Ensuite, les deux médias relaient large­ment ce nom­bre de « 400 » sig­nataires alors qu’ils ne sont que 285 sur le site de Ben­jamin Sto­ra

L’Obs et France Info sont d’ailleurs bien plus mod­érés en ne par­lant unique­ment de “plus de 250 sig­nataires”, se lim­i­tant à évo­quer le “con­ser­va­teur” Valeur Actuelles et rap­porter les pro­pos de Sto­ra et de Bruno Lare­bière, auteur de l’article pointé du doigt.

Autre obses­sion du Monde et des Inrocks : rap­pel­er que “Macron avait accordé un long entre­tien fin octo­bre” à l’hebdomadaire, comme s’ils cher­chaient à créer dans la tête de leurs lecteurs de vilains amal­games, qu’habituellement ils sont si prompts à dénon­cer. Poli­tis en fait de même tout en par­lant par ailleurs “d’hebdomadaire d’extrême droite”, “nauséabond”, rap­pelant “les pires opus­cules de Rebatet, Drieu, Céline ou Brasil­lach avant 1945” (resic), ce qui n’étonnera pas venant de cet heb­do­madaire proche de l’ex­trême gauche.

Libération, Médiapart et cie, aux abonnés absents

C’est au total seule­ment une petite dizaine d’articles qui relaient cette “odieuse attaque” dont aurait été vic­time l’universitaire, sans oubli­er Yahoo actu­al­ités, Orange et France 24, s’étant con­tentés de copi­er-coller France Info.

Libéra­tion, Médi­a­part, Mar­i­anne et d’autres grands jour­naux n’ont pas écrit une ligne sur cette “affaire” ! Edwy Plenel s’est con­tenté de tweet­er.

Le sujet sem­ble telle­ment pas­sion­ner que le pre­mier arti­cle est venu de Poli­tis et sor­ti le 14 novem­bre (le dossier était d’octobre !), 6 jours plus tard Le Monde s’est réveil­lé, pour être enfin suivi par quelques arti­cles dans les jours suiv­ants. Pas facile de défendre nos Drey­fus du XXIe siè­cle dans cette France nauséabonde.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.