Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Oüi FM veut secourir Le Mouv’… et les contribuables
Publié le 

13 septembre 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Oüi FM veut secourir Le Mouv’… et les contribuables

Oüi FM veut secourir Le Mouv’… et les contribuables

La polémique ne cesse d’enfler entre Jean-Luc Hees, le patron de Radio France, et Arthur, celui de Oüi FM, qui a proposé de fusionner sa station avec Le Mouv’.

Oüi FM veut secourir Le Mouv’… et les contribuablesMar­di 11 sep­tem­bre, le pre­mier a déclaré, lap­idaire, après que le directeur de la radio Joël Ronez ait jugé l’of­fre « inam­i­cale, hors sujet, insul­tante et anachronique » : « On ne con­fie pas les clés de la Banque de France à Bon­nie & Clyde ». Invité mer­cre­di 12 juin du « Buzz TV » Orange-TV Mag­a­zine, l’an­i­ma­teur lui a répon­du : « Les dirigeants de Radio France pensent que leur sta­tion est la Banque de France. Quand on voit ce qu’ils dépensent, 700 mil­lions d’eu­ros par an, on me traite de Bon­nie & Clyde… Avant, on me traitait de voleur. Main­tenant, je suis voleur et assas­sin puisque ces gens ont tué dans les années 30 pour bra­quer des ban­ques ».

Après cette ten­ta­tive de drama­ti­sa­tion, il est revenu sur le fond : « Jean-Luc Hees a dit en juin dernier que ‘la créa­tion du Mouv’ était une déci­sion poli­tique qui n’a pas marché, qui ne marche pas et qui ne marchera pas. Je devrais dire que je dois l’ar­rêter mais je ne l’ar­rêterai pas car Le Mouv’ est une déci­sion poli­tique’. Je m’adresse à la Min­istre de la Cul­ture, qu’est-ce qu’on attend pour aller fouiller dans les affaires du Mouv’ ? Qu’at­tend-on pour aller pouss­er un coup de gueule con­tre cette sta­tion ? 17 mil­lions d’eu­ros par an, c’est le bud­get de BFM Busi­ness, Oüi FM, Ado, FG, Nova, TSF Jazz réu­nis, tout ça pour faire 160 000 audi­teurs. »

Ce qu’­ex­plique en sub­stance le patron de Oüi FM, c’est que l’échec du Mouv’ empêche sa radio de se dévelop­per : « À chaque fois que je demande une fréquence sup­plé­men­taire au CSA pour dévelop­per Oüi FM, on me répond que ce n’est pas pos­si­ble parce que ma pro­gram­ma­tion musi­cale est axée sur le rock, et le rock c’est Le Mouv’. Je n’ai pas de fréquence à Mar­seille alors que Le Mouv’ en a deux là-bas pour faire 2 000 audi­teurs. Donc j’ai pro­posé de fusion­ner, de tra­vailler main dans la main en prenant en charge tous les frais, en faisant économiser 17 mil­lions par an, qui sont jetés par la fenêtre, et, en retour, on me traite de Bon­nie & Clyde. »

Crédit pho­to : cature d’écran site ouifm.fr

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision