Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Olivier Duhamel, liens familiaux et d’influence

8 janvier 2021

Temps de lecture : 4 minutes
Accueil | Veille médias | Olivier Duhamel, liens familiaux et d’influence

Olivier Duhamel, liens familiaux et d’influence

Un de nos lecteurs nous fait remarquer que nous avons mal titré notre article en parlant d’inceste. L’inceste stricto sensu a longtemps été réservé aux cas où existe un lien familial de sang et non pas un lien juridique (beau-père, beau-fils) dans une famille recomposée. On devrait donc parler de viol de mineur par personne détenant autorité, mais la loi a été modifiée pour élargir le cadre juridique aux actes des conjoints sans lien de sang.

Liens familiaux en pagaïe dans le petit monde de la gauche caviar

L’explosion du nom­bre de divorces (45% des cou­ples) et l’augmentation du nom­bre de familles recom­posées n’épargnent per­son­ne pas même le petit monde libéral lib­er­taire nota­bil­isé. Un monde où l’on expose en souri­ant la pho­to des fess­es d’une ado­les­cente (Camille Kouch­n­er elle-même) dans la salle à manger de la belle vil­la de Sanary d’Olivier Duhamel. Un monde que Camille Kouch­n­er appelle dure­ment « ces gens-là ». Camille Kouch­n­er et son frère Vic­tor (le prénom a été changé, imprimé ailleurs mais nous respec­tons son désir de ne pas être nom­mé) sont les enfants d’un pre­mier lit entre Bernard Kouch­n­er et Éve­lyne Pisi­er. Bernard Kouch­n­er et Éve­lyne Pisi­er se sont ren­con­trés à Cuba lors d’un voy­age de l’Union des Étu­di­ants Com­mu­nistes (UEC) dont ils étaient tous les deux mem­bres. Après son divorce, Bernard Kouch­n­er a ren­con­tré ensuite Chris­tine Ock­rent, jour­nal­iste avec laque­lle il a eu un fils. Éve­lyne Pisi­er (décédée en 2017) est la sœur de la comé­di­enne Marie-France Pisi­er, elle-même anci­enne com­pagne de Daniel Cohn-Ben­dit qui a eu maille à par­tir avec la pédophilie. Camille Kouch­n­er est la com­pagne du prési­dent du direc­toire du groupe Le Monde, Louis Drey­fus. Olivi­er Duhamel, divor­cé d’un pre­mier mariage, épouse en sec­on­des noces Éve­lyne Pisi­er, ils n’ont pas d’enfants biologiques mais adoptent deux enfants chiliens et élèvent Camille et Vic­tor (ain­si qu’en par­tie un autre frère de cinq ans plus âgé). C’est Camille Kouch­n­er qui dénonce dans son livre les vio­ls de son frère jumeau âgé de 13 à 15 ans par son beau-père.

Olivier Duhamel, homme d’influence au Siècle et ailleurs

Le Siè­cle est le club le plus fer­mé de France. Insti­tu­tion privée de l’oligarchie, le Siè­cle est à la fois un club informel, un cen­tre d’échanges de ser­vices récipro­ques et un réseau d’influence. Un de nos lecteurs nous a fait par­venir la liste des invités au dîn­er du Siè­cle du 26 févri­er 2020. Invi­ta­tion ne veut pas dire présence, mais le nom­bre et la qual­ité des invités ayant un lien direct indi­rect ou avec les médias laisse songeur. Nous avons respec­té l’ordre alphabé­tique en indi­quant le nom et le média con­cerné. Vous trou­verez la liste com­plète dans notre arti­cle du 11 mars 2020 ici.

Pour ren­tr­er au Siè­cle il faut être coop­té selon un proces­sus à la fois informel et formel. Il n’y a pas de critères pré­cis sinon de « compter » dans le monde, que ce soit sur le plan médi­a­tique, économique, poli­tique, mil­i­taire, religieux, bref dis­pos­er d’une influ­ence. Comme dans la franc-maçon­ner­ie, mais de manière plus ouverte, on ne fait pas acte de can­di­da­ture, on est «pro­posé » par deux mem­bres du Club, dont, oblig­a­toire­ment, un mem­bre du con­seil d’administration. L’admission est soumise à un vote : chaque mem­bre du con­seil d’administration dis­pose d’une boule noire (refus) et d’une boule blanche (accep­ta­tion). Chaque boule noire vaut deux blanch­es, trois boules noires valent automa­tique­ment déci­sion de refus. Le can­di­dat adoubé ne devient pas mem­bre tout de suite, il est sim­ple­ment « invité », sit­u­a­tion qui peut dur­er plusieurs années. Plus tard, le statut de l’invité est à nou­veau exam­iné : il peut alors être coop­té comme mem­bre ou exclu de fait.

Olivi­er Duhamel a été vice-prési­dent du Siè­cle de 2010 à 2012, puis prési­dent pen­dant l’année 2020 avant sa démis­sion début 2021. Il avait suc­cédé à Patri­cia Bar­bi­zet qui avait présidé le Club de 2017 à 2019, elle-même suc­cé­dant à Jean Veil, un intime d’Olivier Duhamel et son asso­cié dans son cab­i­net d’avocat. Nous n’avons pas retrou­vé sa date d’adhésion. Il n’est pas pos­si­ble de con­tac­ter le Siè­cle par cour­riel ou par télé­phone. Nous avons écrit au club pour con­naître les dates d’adhésion (invité puis mem­bre) d’Olivier Duhamel au Siè­cle et les cir­con­stances de son élec­tion comme vice-prési­dent en 2010 et prési­dent en 2020, nous atten­dons leur réponse.

Bernard Kouchner entre deux feux

Il sem­blerait que Bernard Kouch­n­er ait ignoré pen­dant longtemps les agisse­ments d’Olivier Duhamel con­tre son fils. Mis au courant par ce dernier, celui-ci lui aurait demandé à son père biologique le silence, silence qu’il aurait respec­té. Bernard Kouch­n­er a déclaré « Un lourd secret qui pesait sur nous depuis trop longtemps a été heureuse­ment levé. J’admire le courage de ma fille Camille ». Il a sans doute oublié qu’il avait signé lui-même une péti­tion deman­dant l’indulgence pour les pédophiles, péti­tion que vous trou­verez en bas de ce texte. Un boomerang douloureux. Vous trou­verez en lien la liste com­plète des sig­nataires, tout com­men­taire sup­plé­men­taire serait inutile.

Publié par Le Monde le 26 janvier 1977

« Les 27, 28 et 29 jan­vi­er, devant la cour d’assises des Yve­lines vont com­para­ître pour atten­tat à la pudeur sans vio­lence sur des mineurs de quinze ans, Bernard Dejager, Jean-Claude Gal­lien et Jean Bur­ckardt, qui arrêtés l’automne 1973 sont déjà restés plus de trois ans en déten­tion pro­vi­soire. Seul Bernard Dejager a récem­ment béné­fi­cié du principe de lib­erté des inculpés.
Une si longue déten­tion préven­tive pour instru­ire une sim­ple affaire de « mœurs  » où les enfants n’ont pas été vic­times de la moin­dre vio­lence, mais, au con­traire, ont pré­cisé aux juges d’instruction qu’ils étaient con­sen­tants (quoique la jus­tice leur dénie actuelle­ment tout droit au con­sen­te­ment), une si longue déten­tion préven­tive nous parait déjà scandaleuse.
Aujourd’hui, ils risquent d’être con­damnes à une grave peine de réclu­sion crim­inelle soit pour avoir eu des rela­tions sex­uelles avec ces mineurs, garçons et filles, soit pour avoir favorise et pho­tographié leurs jeux sex­uels. Nous con­sid­érons qu’il y a une dis­pro­por­tion man­i­feste d’une part, entre la qual­i­fi­ca­tion de « crime » qui jus­ti­fie une telle sévérité, et la nature des faits reprochés ; d’autre part, entre la car­ac­tère désuet de la loi et la réal­ité quo­ti­di­enne d’une société qui tend recon­naître chez les enfants et les ado­les­cents l’existence d’une vie sex­uelle (si une fille de treize ans a droit à la pilule, c’est pour quoi faire ?).
La loi française se con­tred­it lorsqu’elle recon­naît une capac­ité de dis­cerne­ment d’un mineur de treize ou qua­torze ans qu’elle peut juger et con­damn­er, alors qu’elle lui refuse cette capac­ité quand il s’agit de sa Vie affec­tive et sex­uelle. Trois ans de prison pour des caress­es et des bais­ers, cela suf­fit. Nous ne com­pren­dri­ons pas que le 29 jan­vi­er Dejager, Gal­lien et Bur­ck­hart ne retrou­vent pas la liberté. »

Par­mi les Sig­nataires : Bernard Kouch­n­er. Liste com­plète des sig­nataires ici.

Derniers portraits ajoutés

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.

Samuel Gontier

Jour­nal­iste chez Téléra­ma, blogueur et désor­mais auteur, Samuel Gon­tier s’applique con­scien­cieuse­ment à dénich­er le “faschisme” (pronon­ci­a­tion a l’Italienne), l’Islamophobie et le racisme, SURTOUT là où ils ne sont pas.

David Perrotin

PORTRAIT — David Per­rotin a réus­si, en quelques années, à se forg­er une répu­ta­tion de mil­i­tant de gauche doté d’une carte de presse. Il est vrai que l’orientation de ses arti­cles est sans ambiguïté, tous les dis­cours et toutes les thé­ma­tiques tra­di­tion­nelle­ment asso­ciées à la droite étant sys­té­ma­tique­ment discrédités.