Accueil | Actualités | Médias | Michel Drucker victime du « racisme de l’âge » ?
Pub­lié le 7 janvier 2016 | Éti­quettes : , ,

Michel Drucker victime du « racisme de l’âge » ?

À plus de 70 ans, Michel Drucker en a vu passer, des racismes.

Aujourd'hui, à défaut de combattre l'éternel racisme des Français à travers son émission phare du politiquement correct, celui-ci, directement menacé, a dénoncé le « jeunisme » en vogue à France Télévisions.

Pour l'animateur historique de « Vivement dimanche ! », ce jeunisme n'est autre qu'un « racisme de l'âge ». « J'espère simplement que les dirigeants de France Télévisions garderont un ou deux anciens. Mais je sens qu'il faut faire jeune », s'est-il expliqué. Ancien parmi les anciens, ce dernier ne se fait d'ailleurs « aucune illusion » même si, égoïstement, il ne serait « pas mécontent » d'être « le dernier des seniors ».

« Je ne devrais plus être là depuis très longtemps. Cinquante ans de carrière, c'est surréaliste ! Si ça m'arrive d'être viré, il ne faudra pas pleurer, parce que j'ai vécu des moments magnifiques », a-t-il confessé, lui qui est présent sur le petit écran depuis la première chaîne de l'ORTF ! En cas de mise à l'écart, il se tournerait vers la scène, la radio et le sport.

En attendant, le pape dominical de la 2 espère tout de même « faire partie de ceux qui restent des repères pour les gens ». Un repère, il l'a été, sans aucun doute, pour toute une génération. Mais pour quels résultats ? C'est une autre histoire...

Voir notre portrait de Michel Drucker

Crédit photo : a-k-photography via Flickr (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This