Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Médias : Lagardère taille dans ses effectifs

22 octobre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Médias : Lagardère taille dans ses effectifs

Médias : Lagardère taille dans ses effectifs

Temps de lecture : < 1 minute

Le groupe Lagardère a annoncé jeudi dernier la vente d’un tiers de ses titres, 10 au total. Ceux qui ne seront pas vendus seront fermés, ce qui fait planer une menace sur la tête de près de 350 salariés.

Mais out­re cette déci­sion impor­tante, trois titres du groupe seront affec­tés par des sup­pres­sions de postes. « Rester au sein du groupe Lagardère a un prix », écrit Fabi­enne Schmitt dans Les Échos. En effet, der­rière cette vente, Lagardère a décidé de tailler dans ses effec­tifs actuels. Ain­si, Paris Match, Elle et le Jour­nal du Dimanche vont en pay­er les frais.

À Elle, 14 postes sur 80 sont visés. 13 postes sur une cen­taine à Paris Match, et 6 postes sur une cinquan­taine au Jour­nal du Dimanche. Furieux, les syn­di­cats par­lent de « licen­ciements secs avec des indem­nités qua­tre fois inférieures au plan de 2007 », alors que la direc­tion s’en défend. Denis Olivennes avait annon­cé des mesures d’accompagnement « exem­plaires », et la direc­tion ajoute que « les départs sont sur la base du volon­tari­at ». À suivre…

Crédit pho­to : cap­ture d’écran site lagardere.com