Accueil | Actualités | Médias | Médias alternatifs, le retour de la Russie
Pub­lié le 20 mai 2013 | Éti­quettes : , , ,

Médias alternatifs, le retour de la Russie

Vous connaissez sans doute BBC World et Al Jazeera (la chaine qatarie maintenant en anglais et en arabe) et CNN la chaine internationale américaine. Mais avez-vous entendu parler de Russia Today (RT) ? ou de ProRussiaTV ?

Ces nouveaux venus sont en train de transformer le monde de la télévision. RT financé directement par le Kremlin et qui émet uniquement en anglais est maintenant la troisième chaine la plus regardée en Angleterre derrière la BBC et Sky. Plus de deux millions de foyers britanniques la regardent régulièrement.

Plus impressionnant encore est le succès de la chaîne ProRussiaTV qui émet en français depuis peu. En plus de sujets ponctuels ProRussia propose un rendez-vous hebdomadaire d’information sur les actualités françaises, russes et internationales. ProRussia est le résultat d’une collaboration entre RT, l’agence russe Itar Tass, l’agence française A2presse et VDLR (Voix de la Russie). Et les résultats sont surprenants : en moins de huit mois d’existence, quatre cent mille visiteurs par semaine (avec un pic à presque un million de visiteurs uniques sur un jour en mars) et un million et demi de vidéos vues par semaine.

Au-delà des chiffres c’est la tendance qu’il faut interpréter. Les téléspectateurs sont lassés d’avoir les mêmes informations sur les chaînes officielles publiques ou privées. L’uniformité idéologique (voir notre sondage sur le sujet), le sentiment de caste dans laquelle certains journalistes semblent s’enfermer, l’auto-censure lassent et ouvrent de nouvelles perspectives pour les médias alternatifs. Un mouvement à suivre avec attention.

Source NewStatesman

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux