Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
RT France : plus de cartes de presse

12 mars 2022

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | RT France : plus de cartes de presse

RT France : plus de cartes de presse

12 mars 2022

Temps de lecture : < 1 minute

Dans la guerre de l’information autour du conflit russo-ukrainien, les moyens d’information contrôlés par le Kremlin en Europe ont été interdits en Europe depuis le 2 mars 2022, Sputnik et RT ne sont plus accessibles ni en direct ni sur les réseaux sociaux. Mais que deviennent leurs journalistes ?

Flou juridique

RT France a entre­pris des démarch­es juridiques pour con­tester l’interdiction de l’UE de dif­fuser à par­tir du 2 mars 2022. Sur le thème : aucun texte ne donne un quel­conque pou­voir à la Com­mis­sion pour impos­er cette déci­sion. Sans préjuger d’une quel­conque réponse sur le plan juridique, les tri­bunaux (lesquels ?) risquent de met­tre des mois sinon des années avant de don­ner une indi­ca­tion claire. Nul ne sait si les autorités du Krem­lin veu­lent ou voudront recom­mencer à financer RT France ou RT Alle­magne. Du côté de Sput­nik même ques­tion. L’économie russe va souf­frir des sanc­tions, Moscou voudra-t-il ou pour­ra-t-il envis­ager de nou­veaux financements ?

Chômage et liquidation

Les sociétés éditri­ces des médias russ­es risquent d’être liq­uidées avec ouver­ture des droits au chô­mage pour les quelques 130 employés de RT et les 29 employés de Sput­nik, au total plus de 120 jour­nal­istes sur le car­reau. Avec une dif­férence, les jour­nal­istes de RT dis­po­saient d’une carte de presse qui avait été refusée à Sput­nik. À la demande de cer­taines organ­i­sa­tions patronales (sic) la Com­mis­sion de la carte d’identité des jour­nal­istes pro­fes­sion­nels (CCIJP) avait envis­agé de rap­pel­er ces cartes de presse en cours pour 2022. Le Syn­di­cat des Jour­nal­istes (SNJ) craig­nait un dan­gereux précé­dent. Finale­ment les cartes ne seront pas resti­tuées. Les jour­nal­istes quit­tant le média – a pri­ori tous ou presque – pour­ront deman­der une nou­velle carte de presse pour l’année en cours, sans la men­tion « RT ».

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés