Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
RT France fin de partie ?

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

23 janvier 2023

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | RT France fin de partie ?

RT France fin de partie ?

Temps de lecture : < 1 minute

Comme nous l’indiquions au mois de mai 2022, la chaîne russe RT France était en mode survie depuis son interdiction de diffusion dans l’Union européenne début mars 2022 à la suite d’une décision infondée juridiquement et inique. Depuis les sanctions se sont aggravées et l’avenir de la chaîne se trouve compromis.

Comptes bloqués

Nous en sommes au neu­vième (!) paquet de sanc­tions con­tre la Russie, en atten­dant le dix­ième, con­for­mé­ment aux desider­a­ta améri­cains. Con­séquence du neu­vième paquet les comptes de RT France sont blo­qués par le Tré­sor français ren­dant impos­si­ble le paiement des salaires et des prestataires.

La chaîne con­tin­u­ait à tra­vailler et était acces­si­ble via un VPN ou en Suisse et surtout en Afrique où elle était très suivie.

Communiqué le 21 janvier

Dans un com­mu­niqué sur Twit­ter le same­di 21 jan­vi­er la direc­trice de la chaîne, Xenia Fedoro­va, indi­quait que ces nou­velles sanc­tions rendaient « impos­si­ble la pour­suite de l’activité », met­tant rapi­de­ment au chô­mage cinquante jour­nal­istes et autant de salariés tech­niques. Un recours a été déposé auprès du tri­bunal admin­is­tratif, mais ses chances d’aboutir sem­blent faibles. Des repré­sailles con­tre les médias français en Russie sem­blent probables.