Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
La chaîne russe RT de nouveau dans la ligne de mire

10 décembre 2022

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | La chaîne russe RT de nouveau dans la ligne de mire

La chaîne russe RT de nouveau dans la ligne de mire

10 décembre 2022

Temps de lecture : < 1 minute

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €, un don de 100 € revient à 34 €.

On a le droit de ne pas aimer RT qui ne se cache pas d’être une radio russe, on a aussi le droit de l’apprécier. Du moins quand on peut y accéder via un VPN, un réseau virtuel privé (assez compliqué) ou directement en Afrique et en-dehors de l’U.E. Ce qui n’est pas apprécié de Raphaël Glucksmann, député européen (certains disent plutôt américain de cœur) qui voudrait interdire toute retransmission.

Eutelsat et Raphaël Glucksmann

Depuis le 2 mars, et par un tour de passe-passe juridique, Brux­elles a inter­dit de fait la dif­fu­sion de RT dans l’espace de l’Union européenne. Ce qui ne veut pas dire que RT est silen­cieux, le média con­tin­ue à émet­tre et peut être reçu en Europe via VPN et surtout libre­ment en Afrique fran­coph­o­ne où il sem­ble assez large­ment écouté et apprécié.

En par­ti­c­uli­er, Eutel­sat et un autre opéra­teur de satel­lites basé au Lux­em­bourg (source Let­tre A) con­tin­u­ent de dif­fuser RT via leurs satel­lites européens, invo­quant un vide juridique, aucune autorité recon­nue de régu­la­tion européenne ne leur ayant demandé de sus­pendre RT (ain­si que Sput­nik). On voit d’ailleurs mal quelle autorité pour­rait faire une telle demande avec un fonde­ment juridique solide.

Fureur du député européen améri­cano-ukrainien Raphaël Glucks­mann qui a écrit au haut représen­tant de l’UE pour les affaires étrangères pour « exiger la sus­pen­sion de la dif­fu­sion de ces deux chaînes ». Amis de la lib­erté, salu­ons le cama­rade Raphaël, censeur vig­i­lant et com­pagnon de la tou­jours sémil­lante Léa Salamé. Amen.

Voir aus­si : Raphaël Glucks­mann, portrait

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés