Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Médiapart et Arrêt sur images ont récolté près de 800 000 euros

2 décembre 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Médiapart et Arrêt sur images ont récolté près de 800 000 euros

Médiapart et Arrêt sur images ont récolté près de 800 000 euros

Pour faire face à leur redressement fiscal, les sites Médiapart et Arrêt sur Images ont lancé, début novembre, un appel aux dons qui porte ses fruits.

Rap­pelons que les deux médias avaient été soumis à des redresse­ments fis­caux, de 4,1 mil­lions d’eu­ros pour Médi­a­part et de 540 000 euros pour Arrêt sur images, pour s’être auto-appliqué depuis leur créa­tion le taux de TVA réduit (2,1 %) réservé, avant 2014, à la presse écrite.

Ain­si, out­re la bataille judi­ci­aire tou­jours en cours, le site d’Edwy Plenel et celui de Daniel Schnei­der­mann ont tous deux lancé un appel aux dons sur la plate-forme « J’Aime L’In­fo », mise en place par le Spi­il (Syn­di­cat de la presse en ligne). Au 30 novem­bre, Médi­a­part a ain­si récolté 400 300 euros et ASI 175 500 euros, a fait savoir le syndicat.

En par­al­lèle, Arrêt sur images a récolté 216 663 euros sur le site de finance­ment par­tic­i­patif Ulule. « Pour avoir six mois de vis­i­bil­ité, il nous faut trou­ver, en tout, 500 000 euros », avait prévu ASI, s’en­gageant à rem­bours­er ses dona­teurs s’il obte­nait gain de cause. Depuis le début de la mobil­i­sa­tion, 7 000 souscrip­teurs ont répon­du à cet appel.

À pro­pos de sou­tien, n’ou­bliez pas de penser égale­ment à l’O­JIM, le seul média qui vous informe sur ceux qui vous infor­ment, le tout sans mécé­nat ni sub­ven­tion d’au­cune sorte ! Par avance, mille mercis.

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.