Accueil | Actualités | Médias | Médiapart et Arrêt sur images ont récolté près de 800 000 euros
Pub­lié le 2 décembre 2015 | Éti­quettes : , , ,

Médiapart et Arrêt sur images ont récolté près de 800 000 euros

Pour faire face à leur redressement fiscal, les sites Médiapart et Arrêt sur Images ont lancé, début novembre, un appel aux dons qui porte ses fruits.

Rappelons que les deux médias avaient été soumis à des redressements fiscaux, de 4,1 millions d'euros pour Médiapart et de 540 000 euros pour Arrêt sur images, pour s'être auto-appliqué depuis leur création le taux de TVA réduit (2,1 %) réservé, avant 2014, à la presse écrite.

Ainsi, outre la bataille judiciaire toujours en cours, le site d'Edwy Plenel et celui de Daniel Schneidermann ont tous deux lancé un appel aux dons sur la plate-forme « J'Aime L'Info », mise en place par le Spiil (Syndicat de la presse en ligne). Au 30 novembre, Médiapart a ainsi récolté 400 300 euros et ASI 175 500 euros, a fait savoir le syndicat.

En parallèle, Arrêt sur images a récolté 216 663 euros sur le site de financement participatif Ulule. « Pour avoir six mois de visibilité, il nous faut trouver, en tout, 500 000 euros », avait prévu ASI, s'engageant à rembourser ses donateurs s'il obtenait gain de cause. Depuis le début de la mobilisation, 7 000 souscripteurs ont répondu à cet appel.

À propos de soutien, n'oubliez pas de penser également à l'OJIM, le seul média qui vous informe sur ceux qui vous informent, le tout sans mécénat ni subvention d'aucune sorte ! Par avance, mille mercis.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux