Accueil | Actualités | Médias | Mediapart dévoile les actionnaires cachés de L’Opinion
Pub­lié le 24 août 2014 | Éti­quettes : , , , ,

Mediapart dévoile les actionnaires cachés de L’Opinion

Nicolas Beytout avait voulu maintenir le mystère autour des actionnaires de son quotidien, lancé en mai dernier. Mais celui-ci n'aura duré qu'un peu plus d'un an.

Après une enquête, Mediapart vient de lever le voile sur cette fameuse « quinzaine d'investisseurs, dont aucun n'a de minorité de blocage » qui se cachait derrière L'Opinion. Ce vendredi 22 août, le média en ligne annonce que « les deux principaux financeurs se révèlent être Bernard Arnault ainsi que les Bettencourt ».

Bernard Arnault, qui détient Les Échos, aurait investi 6 millions d'euros via une filiale de son groupe, LVMH. Quant à la famille Bettencourt, elle a apporté 3,2 millions d'euros via la holding Thétys et contrôle ainsi 13,4 % du capital. Ainsi, les « deux tiers » des fonds se révèlent être détenus par les deux plus grandes fortunes françaises.

Mediapart a tiré ces révélations chiffrées d'un document présenté par Bey Médias, société éditrice du titre, au tribunal de commerce de Paris suite à une augmentation de capital en juillet. Si l'anonymat des investisseurs avait été conservé, c'est, selon Nicolas Beytout, « parce qu'il y avait des gens qui n'étaient pas là pour des raisons politiques, mais pour participer à un projet de presse ».

Voir aussi notre infographie de Mediapart

Crédit photo : Ojim (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux