Accueil | Actualités | Médias | Mediapart dévoile les actionnaires cachés de L’Opinion
Pub­lié le 24 août 2014 | Éti­quettes : , , , ,

Mediapart dévoile les actionnaires cachés de L’Opinion

Nicolas Beytout avait voulu maintenir le mystère autour des actionnaires de son quotidien, lancé en mai dernier. Mais celui-ci n'aura duré qu'un peu plus d'un an.

Après une enquête, Mediapart vient de lever le voile sur cette fameuse « quinzaine d'investisseurs, dont aucun n'a de minorité de blocage » qui se cachait derrière L'Opinion. Ce vendredi 22 août, le média en ligne annonce que « les deux principaux financeurs se révèlent être Bernard Arnault ainsi que les Bettencourt ».

Bernard Arnault, qui détient Les Échos, aurait investi 6 millions d'euros via une filiale de son groupe, LVMH. Quant à la famille Bettencourt, elle a apporté 3,2 millions d'euros via la holding Thétys et contrôle ainsi 13,4 % du capital. Ainsi, les « deux tiers » des fonds se révèlent être détenus par les deux plus grandes fortunes françaises.

Mediapart a tiré ces révélations chiffrées d'un document présenté par Bey Médias, société éditrice du titre, au tribunal de commerce de Paris suite à une augmentation de capital en juillet. Si l'anonymat des investisseurs avait été conservé, c'est, selon Nicolas Beytout, « parce qu'il y avait des gens qui n'étaient pas là pour des raisons politiques, mais pour participer à un projet de presse ».

Voir aussi notre infographie de Mediapart

Crédit photo : Ojim (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This