Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Mediapart dévoile les actionnaires cachés de L’Opinion
Mediapart dévoile les actionnaires cachés de L’Opinion

24 août 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Mediapart dévoile les actionnaires cachés de L’Opinion

Mediapart dévoile les actionnaires cachés de L’Opinion

Mediapart dévoile les actionnaires cachés de L’Opinion

Nicolas Beytout avait voulu maintenir le mystère autour des actionnaires de son quotidien, lancé en mai dernier. Mais celui-ci n’aura duré qu’un peu plus d’un an.

Après une enquête, Medi­a­part vient de lever le voile sur cette fameuse « quin­zaine d’in­vestis­seurs, dont aucun n’a de minorité de blocage » qui se cachait der­rière L’Opin­ion. Ce ven­dre­di 22 août, le média en ligne annonce que « les deux prin­ci­paux financeurs se révè­lent être Bernard Arnault ain­si que les Bet­ten­court ».

Bernard Arnault, qui détient Les Échos, aurait investi 6 mil­lions d’eu­ros via une fil­iale de son groupe, LVMH. Quant à la famille Bet­ten­court, elle a apporté 3,2 mil­lions d’eu­ros via la hold­ing Thé­tys et con­trôle ain­si 13,4 % du cap­i­tal. Ain­si, les « deux tiers » des fonds se révè­lent être détenus par les deux plus grandes for­tunes françaises.

Medi­a­part a tiré ces révéla­tions chiffrées d’un doc­u­ment présen­té par Bey Médias, société éditrice du titre, au tri­bunal de com­merce de Paris suite à une aug­men­ta­tion de cap­i­tal en juil­let. Si l’anony­mat des investis­seurs avait été con­servé, c’est, selon Nico­las Beytout, « parce qu’il y avait des gens qui n’é­taient pas là pour des raisons poli­tiques, mais pour par­ticiper à un pro­jet de presse ».

Voir aussi notre infographie de Mediapart

Crédit pho­to : Ojim (cc)

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.