Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Mediapart dénonce le sport-spectacle mais conclut un partenariat avec L’Équipe
Mediapart dénonce le sport-spectacle mais conclut un partenariat avec L’Équipe

30 novembre 2018

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Mediapart dénonce le sport-spectacle mais conclut un partenariat avec L’Équipe

Mediapart dénonce le sport-spectacle mais conclut un partenariat avec L’Équipe

Mediapart dénonce le sport-spectacle mais conclut un partenariat avec L’Équipe

Mediapart publie en ce moment les compte-rendus des investigations liées aux Football Leaks : dopage financier au Zénith Saint-Pétersbourg, AS Monaco, Manchester City et au PSG couverts par l’UEFA, cartel secret des gros clubs européens pour plumer les petits clubs, N’golo Kanté qui a refusé d’être payé à Jersey, coulisses du très coûteux transfert financier de Neymar au PSG, « fichage ethnique » au PSG, joueurs africains mineurs… bref, l’envers du sport spectacle.

Échange de contenus pour les abonnés

Cepen­dant, Medi­a­part a signé un parte­nar­i­at d’une semaine avec L’Équipe – les abon­nés de l’un ont droit aux con­tenus de l’autre – et L’Équipe relaie sys­té­ma­tique­ment les infor­ma­tions de Medi­a­part. Un parte­nar­i­at fructueux pour les deux titres, mais pas néces­saire­ment cohérent pour Medi­a­part, son lance­ment ayant été fait il est vrai avec l’aide de grands patrons français et de fonds d’investissement.

Amaury sport et L’Équipe

L’Équipe en effet se sat­is­fait très bien du sport spec­ta­cle, des trans­ferts ahuris­sants et des iné­gal­ités crois­santes entre gros et petits clubs qui lui don­nent du grain à moudre dans ses colonnes. Mais plus encore est sat­is­faite sa mai­son mère : Amau­ry Sport Organ­i­sa­tion, qui gère notam­ment le Tour de France, Paris Roubaix, le Ral­lye Dakar, le Marathon de Paris…

Plutôt la finance que l’éthique sportive

Un pari payant : le sport spec­ta­cle a fait grimper les revenus d’Amaury Sport Organ­i­sa­tion de 121 à 180 mil­lions d’euros entre 2008 et 2013, dont 55% assurés par le Tour de France. Dans L’Humanité du 18 sep­tem­bre 2013, le jour­nal­iste sportif Pierre Balester affir­mait : « ASO a pris un virage poli­tique et indus­triel, en priv­ilé­giant l’impact financier au détri­ment de l’éthique d’un sport. Les dirigeants d’ASO ont don­né le champ libre à la marchan­di­s­a­tion du cyclisme. Le Tour est une reine de beauté qui cache sous ses jupes un enfant hon­teux issu du ménage à trois du men­songe, de la triche et de l’argent ».

Censure directe à Vice

En 2018, Amau­ry Sport Organ­i­sa­tion a même fait pres­sion auprès de Vice France – dont la nou­velle direc­tion plaide il est vrai pour « un media mode », lisse et sans indépen­dance face aux mar­ques, bour­ré de « brand con­tent » déguisé en arti­cles de presse – afin de faire retir­er un arti­cle paru le 6 jan­vi­er 2018 sous le titre « le Paris Dakar est-il un truc de gros con ? ». Dépub­lié, il est reparu sous le titre « La chevauchée fan­tas­tique » après avoir été réécrit de fond en comble.

Bref, tout ce que Medi­a­part adore dénoncer…

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Arthur Dreyfuss

PORTRAIT — Le ben­jamin de l’état-major de Patrick Drahi n’en finit pas de mon­ter dans la hiérar­chie d’Altice.

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).