Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Médiacritique(s) n°6 est parue

12 février 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Critiques | Médiacritique(s) n°6 est parue

Médiacritique(s) n°6 est parue

Le trimestriel janvier-mars du site d’analyse des médias Acrimed vient de paraître. Comme à l’habitude un numéro nourri, de l’expérience précarisée d’un pigiste à un bidouillage laborieux de Grazia sur diététique et grossesse en passant par une analyse fine des chroniques économiques sur les ondes. N’oublions pas les critiques de livres dont l’excellent « Les patrons de la presse nationale, Tous mauvais » (La Fabrique, 2012, 13 €) recensé sur le site de l’Ojim, ni un excellent article sur les Inrocks et l’argent.

Et, heureuse sur­prise, une page entière con­sacrée à notre Obser­va­toire des Jour­nal­istes et de l’Information Médi­a­tique. Une page cri­tique mais de bon aloi. Quelques remar­ques cepen­dant. Sur les por­traits nous ne voyons pas pourquoi appel­er Har­ry Rosel­mack « le gen­dre mar­tini­quais idéal » ou Lau­rent Ruquier « le gay passe-partout » serait faire preuve de « lour­des allu­sions et con­no­ta­tions ». Nous y voyons plutôt une forme d’humour, un genre plutôt léger finale­ment.

Sur le film « Les Nou­veaux chiens de garde », cita­tion : « On peut lire une cri­tique apparem­ment élo­gieuse du doc­u­men­taire Les Nou­veaux chiens de garde, attribué à tort à une équipe d’Acrimed, un mou­ve­ment venu de l’ultra-gauche. » Que nen­ni. Notre cri­tique n’est pas élo­gieuse en apparence, elle est élo­gieuse tout court. Si le film n’a pas été réal­isé par Acrimed il s’inspire très large­ment du site et le qual­i­fi­catif « d’ultra-gauche » n’a rien de déshon­o­rant.

In fine, non nous ne pen­sons pas que « tous les jour­nal­istes sont des alliés du grand cap­i­tal qui écrivent sous la dic­tée de leur employeur », la réal­ité est infin­i­ment plus com­pliquée que cela. Il y a bien une « caste jour­nal­is­tique » qui tourne en vase clos, qui s’auto-réplique (eh oui ! nous lisons Bour­dieu nous aus­si), qui vit en régime d’endogamie idéologique. On en dis­cute cama­rades ? Chiche !

Médiacritique(s) n° 6, janvier-mars 2013, 4€ en vente en ligne sur www.acrimed.org

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision