Accueil | Actualités | Médias | Marianne voilée : l’UEJF fait condamner Valeurs Actuelles
Pub­lié le 4 février 2015 | Éti­quettes : ,

Marianne voilée : l’UEJF fait condamner Valeurs Actuelles

Suite à une plainte de l'UEJF concernant sa couverture avec une Marianne voilée, Valeurs Actuelles vient d'être condamné pour « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence raciale ou religieuse ».

Cette couverture de septembre 2013 représentait une Marianne portant le voile accompagnée du titre : « Naturalisés : l'invasion qu'on cache. » D'autres titres indiquaient « Islam, immigration: comment la gauche veut changer le peuple » ou encore « Le poids des musulmans n'a cessé d'augmenter ».

Dans la foulée, l'Union des étudiants juifs de France, dirigée par Jonathan Hayoun, avait déposé plainte contre Yves de Kerdrel, directeur de la publication de l'hebdomadaire. D'autres associations comme SOS Racisme et la Licra étaient entrées dans la danse à leur tour.

Mardi, le tribunal correctionnel de Paris a donné raison aux associations dites antiracistes en condamnant M. de Kerdrel à une amende de 2 000 euros pour provocation à la discrimination envers les musulmans. Il a également ordonné la publication d'un communiqué judiciaire en page de sommaire du magazine.

Le 5 mars prochain aura lieu le jugement de Valeurs Actuelles pour une autre plainte, celle concernant le numéro « Roms, l'overdose », paru en août 2013. Les belles paroles de liberté d'expression prononcées lors de la « marche républicaine » ayant fait suite aux attaques contre Charlie Hebdo semblent déjà bien loin... Ou alors, c’est qu’elles ne s’appliquent pas à tout le monde.

Voir notre portait d'Yves de Kerdrel

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux