Accueil | Actualités | Médias | Marianne voilée : l’UEJF fait condamner Valeurs Actuelles
Pub­lié le 4 février 2015 | Éti­quettes : ,

Marianne voilée : l’UEJF fait condamner Valeurs Actuelles

Suite à une plainte de l'UEJF concernant sa couverture avec une Marianne voilée, Valeurs Actuelles vient d'être condamné pour « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence raciale ou religieuse ».

Cette couverture de septembre 2013 représentait une Marianne portant le voile accompagnée du titre : « Naturalisés : l'invasion qu'on cache. » D'autres titres indiquaient « Islam, immigration: comment la gauche veut changer le peuple » ou encore « Le poids des musulmans n'a cessé d'augmenter ».

Dans la foulée, l'Union des étudiants juifs de France, dirigée par Jonathan Hayoun, avait déposé plainte contre Yves de Kerdrel, directeur de la publication de l'hebdomadaire. D'autres associations comme SOS Racisme et la Licra étaient entrées dans la danse à leur tour.

Mardi, le tribunal correctionnel de Paris a donné raison aux associations dites antiracistes en condamnant M. de Kerdrel à une amende de 2 000 euros pour provocation à la discrimination envers les musulmans. Il a également ordonné la publication d'un communiqué judiciaire en page de sommaire du magazine.

Le 5 mars prochain aura lieu le jugement de Valeurs Actuelles pour une autre plainte, celle concernant le numéro « Roms, l'overdose », paru en août 2013. Les belles paroles de liberté d'expression prononcées lors de la « marche républicaine » ayant fait suite aux attaques contre Charlie Hebdo semblent déjà bien loin... Ou alors, c’est qu’elles ne s’appliquent pas à tout le monde.

Voir notre portait d'Yves de Kerdrel

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This