Accueil | Actualités | Médias | Manifestation de musulmans contre le terrorisme : la mise en scène de CNN
Pub­lié le 12 juin 2017 | Éti­quettes : ,

Manifestation de musulmans contre le terrorisme : la mise en scène de CNN

Les manifestants musulmans contre le terrorisme, ça ne court pas les rues. Alors quand il y en a, fussent-ils une poignée, il convient de ne pas manquer ça, quitte à se vautrer dans la mise en scène.

Le 4 juin dernier, au lendemain de l'attaque terroriste de Londres, la chaîne américaine CNN publiait un reportage sur une manifestation de musulmans londoniens contre le terrorisme. Présente sur place, la journaliste du Daily Mail, Katie Kopkins, a publié une vidéo sur Twitter dans laquelle elle se demande si cette manifestation, et la couverture médiatique qui en est faite, n'était pas créée de toutes pièces.

Sur celle-ci, on aperçoit la reporter de CNN, micro en main, en train d'attendre que la poignée de manifestants présents remplissent le champ de la caméra. D'après Katie Hopkins, plusieurs personnes présentes hors champ semblaient diriger les manifestants, agitant les bras pour les diriger... Un parfum de mise en scène s'est alors clairement fait ressentir.

Le lendemain, un correspondant de CNN, Brian Stelter, a défendu sa chaîne sur Twitter, expliquant que c'est la police qui avait autorisé les manifestants, déjà présents avant l'arrivée des journalistes, à se placer devant les caméras. D'autres journalistes présents sur place, dont des journalistes étrangers, ont confirmé cette version, assurant que ce CNN n'avait absolument pas construit cette manifestation de toutes pièces.

Pour autant, comme l'a rapporté la journaliste indépendante française Amandine Sanchez, les équipes de la chaîne de télévision américaine dirigeait bel et bien les manifestants à certains moments. Quand bien même la chaîne n'aurait pas créé de toutes pièces ce rassemblement, une certaine mise en scène ne peut être niée. Ainsi, une petite poignée de manifestants musulmans auront suffit à offrir de belles images, laissant entendre que la « communauté musulmane » était solidaire...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux