Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Lyon Capitale assigne un web-magazine en justice
Publié le 

13 septembre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Lyon Capitale assigne un web-magazine en justice

Lyon Capitale assigne un web-magazine en justice

Après Le Parisien qui, il y a quelques semaines avait assigné une blogueuse en justice pour un nom de domaine trop proche de sa marque, le mensuel Lyon Capitale en fait de même.

Le web-mag­a­zine Lyonnes, qui cou­vre l’ac­tu­al­ité d’en­tre­pre­neurs de la métro­pole, vient de recevoir une mise en demeure de sa part. Lyon Cap­i­tale estime que le titre de la plate-forme, fondée par trois jeunes lyon­nais­es, ressem­ble trop à une décli­nai­son de sa mar­que, qui avait été déposée en mars 2010. Le men­su­el demande aux « Lyonnes » que leur nom de domaine lui soit cédé « à titre gra­cieux ».

Sur leur page Face­book, l’équipe du web-mag­a­zine explique : « Il est navrant de voir que notre mes­sage, fédéra­teur de la jeunesse d’une ville, soit amoin­dri par la réal­ité de la jun­gle urbaine. » Et d’a­jouter à l’at­ten­tion de ses lecteurs : « Même si les ‘L******’ ne peu­vent plus rugir pour le moment, votre sou­tien est extrême­ment touchant. »

Du côté de Lyon Cap­i­tale, on s’é­tonne de la polémique. « Je suis sur­prise de leur sur­prise », a déclaré la direc­trice de la com­mu­ni­ca­tion du men­su­el au Nou­v­el Obs. « Lyon’nes est une mar­que déposée qui appar­tient à ‘Lyon Cap­i­tale’ et nous sommes con­traints de pro­téger nos mar­ques », ajoute-t-elle.

Didi­er Maïs­to, prési­dent de Fidu­cial Médias et directeur de la rédac­tion de Lyon Cap­i­tale a quant à lui assuré que l’affaire venait de se régler : « J’ai con­tac­té l’avocate de Lyonnes et l’équipe va se met­tre en quête d’un nou­veau nom. »

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision