Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Loïc Signor, ex CNews, devient porte-parole de Renaissance

24 septembre 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Loïc Signor, ex CNews, devient porte-parole de Renaissance

Loïc Signor, ex CNews, devient porte-parole de Renaissance

Temps de lecture : 2 minutes

Les passages des médias à la politique au sens propre du terme ne sont pas une nouveauté. Ainsi de Bruno Roger-Petit passé de Challenges à l’Élysée, de Philippe Ballard passé de LCI à un poste de député RN ou plus récemment de Loïc Signor devenu porte-parole du parti présidentiel en quittant CNews.

De l’Opinion à l’opposition à Bolloré sur CNews

Loïc Sign­or, ancien du quo­ti­di­en du CAC40 L’Opinion entre 2014 et 2016, a fait par­tie des jour­nal­istes hos­tiles à l’arrivée de Vin­cent Bol­loré à i>Télé, s’opposant au rachat de Canal+ par Viven­di, prenant ensuite la tête de la société des rédac­teurs. Il a même été un des grévistes les plus act­ifs à l’époque. Cette oppo­si­tion ne l’a pas empêché de faire son tra­vail « libre­ment » selon ses dires, en suiv­ant en par­ti­c­uli­er l’Élysée pour la chaîne en con­tinu depuis l’élection de Macron en 2017.

Voir aus­si : L’Opinion ne prend même plus la peine de faire du journalisme

Il rejoint l’équipe du nou­veau patron de Renais­sance, Stéphane Séjourné. Dans un entre­tien au Figaro il déclare que « “quitte à faire de la poli­tique, il vaut mieux que ce soit pour défendre les valeurs qui sont les miennes. Et il vaut mieux le faire sans carte de presse”, soulig­nant un choix « fort, rad­i­cal et mûre­ment réfléchi ». Tout en n’écartant pas une can­di­da­ture à un poste élec­tif plus tard, il veut d’abord « réus­sir cette pre­mière mis­sion ».