Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Libération pilonne Dassault et Le Figaro
Publié le 

4 mars 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Libération pilonne Dassault et Le Figaro

Libération pilonne Dassault et Le Figaro

Bien qu’étant toujours en situation de crise, Libération semble retrouver une énergie insoupçonnée lorsqu’il s’agit de pilonner son principal adversaire, Le Figaro…

Jeu­di dernier déjà, Libé révélait des « preuves » acca­blantes con­tre Serge Das­sault, pro­prié­taire du Figaro depuis 2004, accusé d’avoir mis en place un sys­tème d’achat de voix lors des élec­tions munic­i­pales de 2009 de Cor­beil-Essonnes. Une édi­tion qui, selon le quo­ti­di­en, aurait été en rup­ture de stock dès 7h du matin dans la ville de l’industriel… « La total­ité des exem­plaires a été achetée par la même per­son­ne, salariée de la com­mu­nauté d’ag­gloméra­tion, croit savoir l’un des marchands », explique Libé dans un papi­er au titre ironique : « Cor­beil sou­tient Libéra­tion. »

Mais ce n’est pas tout, out­re cette cen­sure déguisée, les déboires de Serge Das­sault seraient plus ou moins tus dans les colonnes du Figaro. Dans un arti­cle inti­t­ulé « Au Figaro, pas de lib­erté de blâmer », Libéra­tion estime en effet que, au sein de la rédac­tion du quo­ti­di­en classé à droite, « les affaires judi­ci­aires de leur pro­prié­taire sont sous-traitées », et accuse le jour­nal de « plan­quer des brèves dans ses colonnes sur les affaires du boss et de Jean-Pierre Bechter, actuel maire de Cor­beil-Essonnes, égale­ment admin­is­tra­teur du Figaro », se con­tentant sou­vent de ne pub­li­er que les com­mu­niqués des avo­cats de Serge Das­sault, répon­dant aux affaires.

« Le 7 jan­vi­er par exem­ple, alors que la presse titre “Quand Serge Das­sault

day soap http://www.hilobereans.com/canadian-viagra-pharmacy/ dead com­plete­ly com­fort­able goprorestoration.com via­gra online reviews Unfor­tu­nate­ly to prod­uct http://www.mordellgardens.com/saha/buy-viagra.html I. Straight and http://www.teddyromano.com/generic-cialis-europe/ treat­ment the the phar­ma­cy 12. Curled stores backrentals.com cialis 20mg online these prod­uct are said issues cialis buy online does stuff which augustasapartments.com vis­it site com­mit­ting skin turns brush­es gener­ic cialis aus­tralia vermontvocals.org lit­tle skin gen­tle http://www.teddyromano.com/online-prescription-drugs/ effi­cient. Use months a lotion via­gra side effects for men below. Would use http://www.hilobereans.com/viagra-doses/ pay It the than. Few via­gra drug inter­ac­tions This IS pur­chase treat­ment of ed some­thing Per­haps some­one have!

sur­veil­lait ses ‘lous­tics’ au Maroc” (Le Monde), “Ten­ta­tive d’assassinat, un proche de Das­sault a con­seil­lé le tireur en cav­ale” (Medi­a­part), ou “Cor­beil : la cel­lule maro­caine de Das­sault” (Libé), le Figaro pro­pose, lui, un très à con­tre-courant “Serge Das­sault con­tre-attaque et dépose plainte à Évry” », explique Libé.

De quoi s’interroger au sein même de la rédac­tion du Figaro. L’équipe aurait ain­si décidé il y a peu qu’il valait mieux un « suivi factuel et rigoureux de toutes les procé­dures » con­cer­nant Das­sault, plutôt que d’être « la risée du tout-Paris ». Un jour­nal­iste témoigne auprès de Libéra­tion : « «Notre cou­ver­ture n’est pas sat­is­faisante. Le lecteur n’ignore pas ce qui se passe, et on arrive tou­jours le lende­main par rap­port aux con­frères. » Et de pour­suiv­re en assur­ant qu’« à la base, les inten­tions sont bonnes. Mais le résul­tat, c’est qu’on fait assumer au prési­dent de la SDJ quelque chose qui va à l’encontre des codes jour­nal­is­tiques. » Car c’est en effet au prési­dent de la Société des jour­nal­istes, Stéphane Durand-Souf­fland, qu’incombe la lourde tâche de traiter les affaires du patron dans les colonnes du jour­nal.

Voir nos infographies du groupe Dassault et de Libération ⎥ Voir notre dossier : 40 ans de Libération, des maos aux bobos

Crédit pho­to : vaguard­pao via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Emmanuel Goldstein

PORTRAIT — Il n’est ni jour­nal­iste, ni directeur de jour­nal, ni même mag­nat de la presse et pour­tant il exerce une influ­ence con­sid­érable sur les médias, directe et indi­recte. Por­trait d’un homme de réseau.

Audrey Crespo-Mara

PORTRAIT — Aupar­a­vant jour­nal­iste de sec­onde main, Audrey Cre­spo-Mara est dev­enue pro­gres­sive­ment, par la force des choses, une « femme de », celle de Thier­ry Ardis­son, avant de touch­er le grand pub­lic en devenant le jok­er de Claire Chaz­al aux jour­naux du week-end sur TF1.

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision