Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Mis en cause, Dassault attaque Libération en justice
Publié le 

28 février 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Mis en cause, Dassault attaque Libération en justice

Mis en cause, Dassault attaque Libération en justice

Suite à l’article publié mercredi dernier par Libération, qui détaillait une liste saisie par la justice et recensant des bénéficiaires présumés d’achats de voix à Corbeil-Essonnes, Serge Dassault va déposer plainte contre le quotidien.

Dans son édi­tion de mer­cre­di, Libéra­tion avait affiché en une la « preuve » de ces faits illé­gaux. Il affir­mait que « les mag­is­trats dispos[aient] d’une preuve déci­sive » con­tre le séna­teur, déchu de son immu­nité par­lemen­taire et mis en garde à vue la semaine dernière.

L’av­o­cat de l’in­dus­triel, Me Pierre Haïk, a annon­cé dans un com­mu­niqué l’in­ten­tion de son client de pour­suiv­re le jour­nal en jus­tice pour « atteinte à la pré­somp­tion d’in­no­cence ». « La liste en cause ne fait que con­firmer le sou­tien apporté par M. Serge Das­sault, sur ses fonds pro­pres, à la réal­i­sa­tion de cer­tains pro­jets per­son­nels et pro­fes­sion­nels con­crets, a expliqué l’av­o­cat, écar­tant tout soupçon d’achat de votes.

« Ces aides finan­cières ont tou­jours été décon­nec­tées de quelque élec­tion que ce soit, et accordées sans aucune con­trepar­tie, comme M. Serge Das­sault a eu l’oc­ca­sion de le démon­tr­er lors de sa récente audi­tion », a‑t-il ajouté. Pour lui, « une telle présen­ta­tion ori­en­tée et défor­mée jus­ti­fie le dépôt immé­di­at d’une plainte du chef d’at­teinte à la pré­somp­tion d’in­no­cence ». Et de con­clure en dénonçant « l’ex­ploita­tion poli­tique d’une affaire judi­ci­aire, à quelques semaines des élec­tions munic­i­pales ».

Crédit pho­to : ump-pho­tos via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision