L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Mis en cause, Dassault attaque Libération en justice

28 février 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Mis en cause, Dassault attaque Libération en justice

Mis en cause, Dassault attaque Libération en justice

28 février 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Suite à l’article publié mercredi dernier par Libération, qui détaillait une liste saisie par la justice et recensant des bénéficiaires présumés d’achats de voix à Corbeil-Essonnes, Serge Dassault va déposer plainte contre le quotidien.

Dans son édi­tion de mer­cre­di, Libéra­tion avait affiché en une la « preuve » de ces faits illé­gaux. Il affir­mait que « les mag­is­trats dispos[aient] d’une preuve déci­sive » con­tre le séna­teur, déchu de son immu­nité par­lemen­taire et mis en garde à vue la semaine dernière.

L’av­o­cat de l’in­dus­triel, Me Pierre Haïk, a annon­cé dans un com­mu­niqué l’in­ten­tion de son client de pour­suiv­re le jour­nal en jus­tice pour « atteinte à la pré­somp­tion d’in­no­cence ». « La liste en cause ne fait que con­firmer le sou­tien apporté par M. Serge Das­sault, sur ses fonds pro­pres, à la réal­i­sa­tion de cer­tains pro­jets per­son­nels et pro­fes­sion­nels con­crets, a expliqué l’av­o­cat, écar­tant tout soupçon d’achat de votes.

« Ces aides finan­cières ont tou­jours été décon­nec­tées de quelque élec­tion que ce soit, et accordées sans aucune con­trepar­tie, comme M. Serge Das­sault a eu l’oc­ca­sion de le démon­tr­er lors de sa récente audi­tion », a‑t-il ajouté. Pour lui, « une telle présen­ta­tion ori­en­tée et défor­mée jus­ti­fie le dépôt immé­di­at d’une plainte du chef d’at­teinte à la pré­somp­tion d’in­no­cence ». Et de con­clure en dénonçant « l’ex­ploita­tion poli­tique d’une affaire judi­ci­aire, à quelques semaines des élec­tions municipales ».

Crédit pho­to : ump-pho­tos via Flickr (cc)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés