Accueil | Actualités | Médias | Libération : Demorand sur la sellette
Pub­lié le 17 avril 2013 | Éti­quettes : ,

Libération : Demorand sur la sellette

Nicolas Demorand est sur la sellette ce mercredi alors que se tient le Conseil de surveillance de Libération.

Le Conseil, qui représente les actionnaires du journal, doit examiner la délicate question des statuts au sein du quotidien. En effet, depuis son arrivée, Nicolas Demorand cumule la direction de la rédaction et de la publication. Un cumul fort contesté au sein du journal (94 % de votes défavorables lors de l’AG du 19 mars). « La situation du journal réclame un président du directoire à plein temps, mais aussi un directeur de la rédaction à plein temps, fonction que Nicolas Demorand ne remplit pas », estime la Société civile des personnels de Libération (SCPL).

Nicolas Demorand a déjà subi deux motions de défiance, en avril et en juin 2012, depuis son arrivée à la tête du journal début 2011. La contestation a monté d’un cran lors de la publication de la Une polémique sur Laurent Fabius le lundi 8 avril dernier. Une « faute grave » avait alors estimé la SCPL, entrainant les excuses du patron. Enfin, les chiffres de l’OJD ont relevé une grosse chute des ventes de Libération pour le mois de mars 2013.

Rien ne va plus à Libé, et Nicolas Demorand est plus que jamais sur le grill.

Crédit photo : Matthieu Riegler via Wikimedia (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

0% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 0€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux