L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Libération : Demorand sur la sellette

17 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Libération : Demorand sur la sellette

Libération : Demorand sur la sellette

17 avril 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Nicolas Demorand est sur la sellette ce mercredi alors que se tient le Conseil de surveillance de Libération.

Le Con­seil, qui représente les action­naires du jour­nal, doit exam­in­er la déli­cate ques­tion des statuts au sein du quo­ti­di­en. En effet, depuis son arrivée, Nico­las Demor­and cumule la direc­tion de la rédac­tion et de la pub­li­ca­tion. Un cumul fort con­testé au sein du jour­nal (94 % de votes défa­vor­ables lors de l’AG du 19 mars). « La sit­u­a­tion du jour­nal réclame un prési­dent du direc­toire à plein temps, mais aus­si un directeur de la rédac­tion à plein temps, fonc­tion que Nico­las Demor­and ne rem­plit pas », estime la Société civile des per­son­nels de Libéra­tion (SCPL).

Nico­las Demor­and a déjà subi deux motions de défi­ance, en avril et en juin 2012, depuis son arrivée à la tête du jour­nal début 2011. La con­tes­ta­tion a mon­té d’un cran lors de la pub­li­ca­tion de la Une polémique sur Lau­rent Fabius le lun­di 8 avril dernier. Une « faute grave » avait alors estimé la SCPL, entrainant les excus­es du patron. Enfin, les chiffres de l’OJD ont relevé une grosse chute des ventes de Libéra­tion pour le mois de mars 2013.

Rien ne va plus à Libé, et Nico­las Demor­and est plus que jamais sur le grill.

Crédit pho­to : Matthieu Riegler via Wiki­me­dia (cc)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés