Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Libération affirme être boycotté par TF1 depuis 4 ans

13 septembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Libération affirme être boycotté par TF1 depuis 4 ans

Libération affirme être boycotté par TF1 depuis 4 ans

Dans un billet publié lundi 9 septembre, Libération s’est dit boycotté par TF1 et, désormais, par l’ensemble du groupe de la chaîne.

« Philippe Lefait décroche une émis­sion cul­turelle quo­ti­di­enne sur TMC ! NT1 va adapter un jeu afghan où le gros lot est un petit orphe­lin ! Voilà ce qui arrive quand Libéra­tion est privé de con­férence de presse : on écrit des bêtis­es », écrit le jour­nal avec ironie. En cause, un arti­cle sur le déclin de la chaîne pub­lié en 2009 ain­si qu’une Une de 2011 sur ses déboires, affirme le quo­ti­di­en qui dénonce un con­flit qui dure depuis 4 ans.

Libé ajoute : « En cette ren­trée, TF1 a éten­du son boy­cott de Libéra­tion (en vigueur depuis qua­tre ans et un Événe­ment sur le déclin de la Une, qui avait déplu : pas de points-presse, pas de com­mu­niqués, pas d’interlocuteurs) à l’ensemble de son groupe, oubliant de nous inviter à la con­férence de TMC et NT1. Pas grave, on fait sans, et avec les mul­ti­ples sources disponibles. »

Aus­si, le jour­nal de Nico­las Demor­and s’est plaint d’un sort iden­tique lui ayant été réservé sur la chaîne D8 (Groupe Canal+). « A D8, c’est le pho­tographe de Libéra­tion qui a été privé du plateau de Touche pas à mon poste, réservé aux seuls clichés offi­ciels de la chaîne. Pas grave, c’est W9 (groupe M6, ndlr) qui sera en pho­to », lâche Libéra­tion, vis­i­ble­ment brouil­lé avec tout le monde.

Voir aussi : Nicolas Demorand bientôt chroniqueur sur Canal+

Crédit pho­to : cap­ture d’écran site liberation.fr

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coronavirus.

Bernard de la Villardière

PORTRAIT — Bernard de la Vil­lardière, né Bernard Berg­er de la Vil­lardière, est un jour­nal­iste et ani­ma­teur de télévi­sion et de radio français. Né en mars 1958 au Rheu, dans le départe­ment d’Ille-et-Vilaine en Bre­tagne, il a trois frères et est désor­mais père de qua­tre enfants.

Alexis Orsini

PORTRAIT — Alex­is Orsi­ni traque les dés­in­for­ma­teurs tous azimuts pour 20 Min­utes. Il se dis­tingue régulière­ment par son manque de scrupules dans la véri­fi­ca­tion des faits et sa célérité à point­er du doigt l’extrême-droite, comme nom­bre de ses confrères

Ruth Elkrief

PORTRAIT — Par­ti­sane d’une droite libérale lib­er­taire et mod­érée, Ruth Elkrief a tou­jours affiché une détes­ta­tion du Front nation­al. Elle défend vigoureuse­ment les droits de l’homme en France, et ceux du sion­isme en Israël.

Franz-Olivier Giesbert

PORTRAIT — Celui qui a quit­té début 2014 la direc­tion du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philoso­phie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la cam­pagne et la ville, entre les chèvres et le Siè­cle, entre l’indépendance et la con­nivence. FOG, c’est la schiz­o­phrénie réfléchie.