Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
L’histoire de « Kunkush » le chat-migrant

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

26 juillet 2016

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | L’histoire de « Kunkush » le chat-migrant

L’histoire de « Kunkush » le chat-migrant

Temps de lecture : < 1 minute

[Pre­mière dif­fu­sion le 9 mars 2016] Red­if­fu­sions esti­vales 2016

À cours d’idées pour relancer l’adhésion à la cause des « réfugiés », les médias se réfugient une fois de plus dans l’émotionnel pour attendrir les bonnes âmes européennes.

Une récente vidéo pub­liée par le jour­nal bri­tan­nique The Guardian racon­te ain­si, en musique, le par­cours « épique » d’une famille de migrants venue d’I­rak et… séparée de son chat en Grèce. Un chat, nom­mé « Kunkush », rap­porté par des bénév­oles jusqu’en Alle­magne et resti­tué à la famille. Snif.

Dans la vidéo, sur un fond de gui­tare, on peut voir la famille en larmes enlac­er son petit matou, dis­paru depuis son débar­que­ment en Grèce.

Un exem­ple par­fait de sto­ry telling émo­tion­nel, dans la veine de l’af­faire du petit Aylan, qui s’in­tè­gre à mer­veille dans la ligne offi­cielle des médias européens con­sis­tant à surtout met­tre en avant des femmes et des enfants mais qui n’a mal­heureuse­ment pas grand-chose à voir avec l’information.

Mais peut-être fal­lait-il au moins un mignon petit chat pour essay­er de faire oubli­er les vio­ls de Cologne…