Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Les Gérard de la télévision, 8ème édition
Publié le 

18 janvier 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Les Gérard de la télévision, 8ème édition

Les Gérard de la télévision, 8ème édition

Retransmise en direct sur Paris Première, la 8ème cérémonie des « Gérard de la télévision » a distingué, malgré eux, plusieurs personnalités médiatiques.

Inévitable : Sophia Aram, ou plutôt son émis­sion, n’a pas échap­pé à sa récom­pense. « Jusqu’ici tout va bien », dif­fusée sur France 2 puis retirée après un échec cuisant d’audience, a reçu le « Gérard de l’émis­sion dont les con­cep­teurs auraient peut-être dû atten­dre les audi­ences avant de lui don­ner un titre ». Mouloud Achour, ani­ma­teur de Canal, repart quant à lui avec deux parpaings d’or pour les Gérard « de l’animateur en sol­de » et celui du « quo­ta ».

Plus poli­tique­ment cor­rect : le JT de Jean-Pierre Per­naut (TF1) a reçu le « Gérard de l’émis­sion qui nous rap­pelle le bon vieux temps où y avait pas d’i­Phone, pas de Face­book, pas de Roms, pas d’Arabes et pas de gays qui vont man­i­fester dans nos rues pour se mari­er alors que c’est con­tre-nature ». L’émission de téléréal­ité « Allô Nabil­la », qui espérait surfer sur le buzz, a récolté le « Gérard du pro­jet d’émis­sion jeté aux chiottes par toutes les chaînes, mais apparem­ment les canal­i­sa­tions débouchent chez NRJ12 ».

Même le « Grand Jour­nal » de Canal a été dis­tin­gué. Ce dernier a reçu le « Gérard de l’émis­sion dont les pro­duc­teurs se sont dit ‘Bon, ça fait vingt ans qu’on se la joue chaîne cool, chic et trans­gres­sive, mais on sait bien qu’en vrai on a un pub­lic de gros beaufs comme les autres, alors on y va, on invite Nabil­la’ ».

Pour des récom­pens­es plus irrévéren­cieuses, ren­dez-vous pour les « Bobards d’or » 2014 organ­isés par Polémia.

Crédit pho­to : katorisi via Wiki­me­dia (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision