Accueil | Actualités | Médias | Les États-Unis au cœur de l’information française
Pub­lié le 27 décembre 2012 | Éti­quettes : , , , , , ,

Les États-Unis au cœur de l’information française

Selon l’Institut National de l’Audiovisuel (Ina) et son dernier baromètre Ina Stat’ consacré à la place des États-Unis dans l’information internationale des journaux télévisés français, le pays de l’oncle Sam est au cœur de l’actualité.

« Au cours des 5 dernières années, et quelle que soit l'actualité internationale, les USA s'affirment toujours comme l'État le plus présent dans l'information télévisée, occupant de 4,5 % des JT en 2007 - l'année la plus basse - à 8 % en 2008 - l'année la plus haute », a ainsi conclu l’INA. L’étude concerne les principales chaînes de télévision françaises que sont TF1, France 2, France 3, Canal+, Arte et M6.

2 498 sujets traités en 2012

C’est Canal + qui arrive en tête des chaînes ayant le plus traité l’information venue d’outre-Atlantique avec 9,8 % de son journal télévisé du soir. La chaîne cryptée est suivie par Arte (8 %), France 2 (6 %), TF1 (5 %), M6 (4,7 %) et France 3 (3,6 %).

Le pic de 2008 est dû notamment à l’élection de Barack Obama (881 sujets) ainsi qu’au début de la crise économique (407 sujets). En 2012, le nombre de sujets consacrés exclusivement à l’élection présidentielle américaine est retombé à 476, soit un de plus qu’en 2004 (475). Force est de constater, au regard de ces chiffres, que l’élection présidentielle américaine trouve toujours un large écho dans les médias de l’hexagone.

Crédit photo : Capture d'écran LCI via lci.fr

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This