Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Parisien fait les yeux doux à la PQR

21 mai 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le Parisien fait les yeux doux à la PQR

Le Parisien fait les yeux doux à la PQR

La décision de mutualiser le supplément week-end du Parisien, Le Parisien magazine, en le cédant à certains groupes de presse régionale, devrait être prise avant l’été. Un marché juteux en perspective pour les Éditions Amaury, éditrices des quotidiens Le Parisien et L’Équipe.

Les dis­cus­sions avan­cent mais on ne s’est pas encore tapé dans la main. En jeu, la mise à dis­po­si­tion des lecteurs de PQR du Parisien mag­a­zine en fin de semaine. Le con­tenu, nation­al, du sup­plé­ment, ne subi­rait aucune mod­i­fi­ca­tion : il est jugé sat­is­faisant par les édi­teurs régionaux. Seul son titre chang­era pour adopter une mar­que générique. Une “Base line” dif­férente le rat­tachera à cha­cun des jour­naux qui le dis­tribueront. La pub­lic­ité quant à elle pour­ra être local­isée dans le “nou­veau” pro­duit. Restent cer­tains points encore en sus­pens avant la con­clu­sion d’un éventuel accord. Les ques­tions de l’im­pres­sion et de la logis­tique de trans­ports ne sont pas encore tranchées. Con­traire­ment au TV heb­do et à Ver­sion fem­i­na, qui sont livrés “clé en main” à la presse quo­ti­di­enne régionale par leurs édi­teurs Le Figaro et Lagardère active, Le Parisien mag­a­zine serait tiré locale­ment par cha­cun des groupes qui en ferait l’ac­qui­si­tion.

Cinq édi­teurs régionaux, par­mi les plus gros, sont pour l’in­stant intéressés par le futur pro­duit. Il s’ag­it de La Voix du nord, de Sud-Ouest, de La Dépêche du midi, de La Nou­velle république du cen­tre ouest, de La Mon­tagne. Grâce au sup­plé­ment général­iste de fin de semaine, ces derniers comptent en pre­mier lieu fidélis­er leur lec­torat le ven­dre­di. Ils veu­lent aus­si accroître leur chiffre d’af­faires au tra­vers de l’aug­men­ta­tion du prix. La pub­lic­ité locale ven­due dans “leur” édi­tion sera par ailleurs autant de recettes pub­lic­i­taires com­plé­men­taires dans un marché baissier de 8% par an.

Le Parisien, qui dif­fuse son sup­plé­ment à plus de 280 000 exem­plaires en région parisi­enne, mise lui sur deux axes avec cette expan­sion hexag­o­nale. Grâce à la future syn­di­ca­tion de son sup­plé­ment, il dimin­uera sen­si­ble­ment ses coûts fix­es (impres­sion, per­son­nel, etc). De sur­croît, il compte bien séduire des annon­ceurs nationaux, notam­ment insti­tu­tion­nels, soucieux de com­mu­ni­quer en régions.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision