Accueil | Actualités | Médias | Le groupe La Voix Du Nord, un organe de presse militant
Pub­lié le 2 mars 2016 | Éti­quettes : , , ,

Le groupe La Voix Du Nord, un organe de presse militant

Le caractère militant du groupe « La Voix du Nord » s’était déjà exprimé de manière originale lors de la campagne des régionales durant laquelle La Voix du Nord avait titré : « Pourquoi une victoire du FN nous inquiète ? » Mais les journaux du groupe n’en sont pas restés là. Florilège.

Le 23 janvier 2016, des clandestins (aidés par les no-borders) tentaient de franchir une propriété et menaçaient deux Calaisiens défendant leur propriété. Nord Littoral titrait : « Gilbert Collard défendra les deux fachos Calaisiens » !

Un mois plus tard, environ 1 000 clandestins tentaient une nouvelle fois de rejoindre l’Angleterre par le tunnel sous la manche en traversant une partie du centre-ville de Calais. Une vidéo locale témoigne de l’ampleur de l’émeute qui s’est produite le 24 février 2016 au soir :

Mais Nord Littoral titrait tranquillement : « Plusieurs centaines de migrants près du Channel mercredi soir » minimisant l’ampleur et le caractère hostile du rassemblement évoqué dans la vidéo.

Certains journalistes, comme Julien Pouyet vont même jusqu'à relayer sur leur compte twitter personnel l’accord tacite avec le réseau social Facebook visant à « travailler contre la haine », ce qui ne veut rien dire hormis que l’on cherche par cette méthode à museler le débat.

Lors du début de démantèlement de la « jungle » de Calais, de violents affrontements se sont déroulés sur la rocade de Calais où 5 CRS ont été blessés par le duo migrants / no-borders et où seulement 4 personnes ont été interpellées source AFP / Le Point, 2 personnes ayant été remises en liberté dès le lendemain .

Le groupe «  La voix du Nord » titrait pourtant le 29 février : « Calais : intrusion de 150 migrants sur la rocade portuaire, plusieurs camions caillassés, évitez le secteur » (Nord Littoral).

Traduction : une simple « intrusion » et quelques cailloux pourraient perturber le trafic et il est conseillé d’éviter le secteur comme pour un banal accident de la circulation ! La crise de confiance des lecteurs vis-à-vis d’une partie des médias n’est décidément pas près de disparaître...

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This