Accueil | Actualités | Médias | Le fondateur de France Soir est décédé
Pub­lié le 28 octobre 2013 | Éti­quettes : ,

Le fondateur de France Soir est décédé

Celui qui fut, en 1944, le plus jeune patron de la presse libérée, Robert Salmon, est mort mercredi dernier à son domicile. Il était âgé de 95 ans.

Normalien et résistant, Robert Salmon a fondé le quotidien Défense de la France qui deviendra ensuite France Soir. Il fut également député à l'Assemblée consultative provisoire (1944), puis député de la Seine à la première Assemblée constituante (1945) avant de se consacrer exclusivement à sa carrière de patron de presse à partir des années 50.

Sous sa direction, France Soir connaît un très large succès public, publiant notamment jusqu'à sept éditions par jour. Par la suite, les ventes du quotidien connaîtront une érosion lente et continue qui finira, malgré plusieurs tentatives de reprise, par entraîner la cessation de sa parution en décembre 2011.

Robert Salmon a raconté son parcours dans un livre de mémoires intitulé Chemin faisant, publié en 2004 aux Éditions LBM. Ses obsèques auront lieu ce mercredi à 14h30 à l'église Notre-Dame de l'Assomption à Paris.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This